Actualités

Un mafieux italien de la ’Ndrangheta arrêté à cause de ses tatouages visibles dans des vidéos de cuisine

Des agents d’Interpol escortent Marc Feren Claude Biart, à Boca Chica, en République dominicaine, le 24 mars.

Sous le soleil de Boca, station balnéaire de République dominicaine, quoi de mieux que des petits plats italiens légers pour accompagner un cocktail à la plage ? Marc Feren Claude Biart, un Italien de 53 ans, partageait sur YouTube ses meilleures recettes made in Italy depuis les Caraïbes. Les spectateurs de ses vidéos, dans lesquelles il ne montre jamais son visage, ignoraient cependant une chose : les explications culinaires étaient données par un ancien membre de la mafia calabraise, la ’Ndrangheta.

C’est aussi ce qui l’a perdu : Marc Feren Claude Biart a été arrêté le 24 mars dans sa villa de Boca Chica et a été extradé à Milan cinq jours plus tard. Presque devenu un fantôme pour les autorités depuis sa fuite de l’Italie en 2014, des enquêtes sur les médias et réseaux sociaux ont permis de retrouver sa trace. Ce sont les tatouages sur ses bras, visibles sur les vidéos, qui ont remis les enquêteurs sur ses traces, a détaillé la police italienne dans un communiqué.

Connu pour avoir collaboré avec le clan Cacciola de la ’Ndrangheta, Marc Feren Claude Biart était poursuivi pour association criminelle, notamment trafic de cocaïne aux Pays-Bas. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt émis en 2014 par un juge de Reggio de Calabre. Il s’était installé au Costa Rica puis en République dominicaine, où il menait une vie très tranquille avec sa compagne, en veillant à ne surtout pas attirer l’attention. Dans son quartier d’expatriés italiens, ses voisins le décrivent comme plutôt timide et discret, un « étranger » pour eux, selon le communiqué de la police.

Deux autres arrestations

Les forces de police de onze pays collaborent pour lutter contre cette mafia. Deux autres de ses membres ont ainsi également été retrouvés en mars. Arrêté au Portugal, Francesco Pelle était hospitalisé dans une clinique lisboète, après avoir contracté le Covid-19. Considéré comme l’un des fugitifs les plus dangereux d’Italie, il avait été condamné à la prison à perpétuité pour un attentat commis à San Luca, une commune de Calabre. Quelques jours plus tôt, le 12 mars, c’est à Barcelone que Giuseppe Romeo était arrêté pour avoir acheminé des tonnes de cocaïne en Europe.

Basée en Calabre, région la plus au sud de la péninsule italienne, la ’Ndrangheta est considérée comme la mafia la plus puissante, notamment en raison du contrôle qu’elle exerce sur le trafic de cocaïne en Europe. Présente sur tous les continents, elle a détrôné Cosa Nostra, la mafia sicilienne, devenant ainsi l’organisation criminelle la plus importante d’Italie.

Lire l’entretien : « La Mafia calabraise est la seule présente sur tous les continents, l’Europe la sous-estime depuis trop longtemps »
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top