Actualités

Twitch durcit sa politique contre le harcèlement

Dans la poursuite du durcissement de sa politique de modération, la plate-forme de vidéo en direct Twitch a annoncé, mercredi 16 décembre, qu’elle n’autoriserait plus l’utilisation de certains mots dans son écosystème. Les termes comme « puceau », « simp » (nom donné à un homme supposément désespéré d’attirer l’attention d’une femme sur Twitch) ou « incel » (un nom donné à des hommes reprochant violemment aux femmes leur célibat) ne pourront ainsi plus être utilisés par les vidéastes ou par les spectateurs dans les commentaires en direct accompagnant les diffusions.

Ces trois mots ne seront pas interdits dans toutes les situations, a précisé Sara Clemens, la présidente directrice générale de Twitch, dans une vidéo diffusée sur la plate-forme. « Nous prendrons des mesures contre l’utilisation de ces termes, en particulier lorsqu’ils sont utilisés pour désigner négativement les pratiques sexuelles d’une autre personne. L’utilisation de ces termes seuls ne conduirait pas à une application, mais nous prendrions des mesures s’ils étaient utilisés à plusieurs reprises de manière harcelante », explique-t-elle.

Depuis plusieurs années, le service de streaming de jeux vidéo est en effet accusé de ne pas suffisamment réagir aux cas de harcèlement qui se déroulent sur sa plate-forme. Cet été, de nombreux mouvements de protestations, appelant Twitch à agir sur ces sujets avaient poussé la plate-forme à rendre des comptes.

Lire aussi La plate-forme Twitch boycottée pour dénoncer le manque de mesures contre le harcèlement

Interdiction des commentaires obscènes ou sur l’apparence

La plate-forme Twitch avait ensuite annoncé au début du mois de décembre une modification de sa politique sur la conduite haineuse et le harcèlement. Le site, qui appartient à Amazon, a déclaré avoir élargi sa définition du harcèlement sexuel et séparé ces violations dans une nouvelle catégorie afin de pouvoir prendre plus de mesures à leur encontre.

Selon les nouvelles directives annoncées le 16 décembre, Twitch interdira également les commentaires obscènes ou répétés sur l’apparence physique de quiconque et interdira expressément l’envoi de liens non sollicités vers la nudité.

Parmi les nombreux changements, on retrouve aussi l’interdiction d’utiliser en stream ou dans les commentaires le drapeau confédéré. Twitch a par ailleurs annoncé que la plate-forme prendrait des mesures plus strictes contre ceux qui ciblent le statut d’immigration de quelqu’un. Il sera désormais aussi interdit de commenter de manière répétée l’apparence physique de quelqu’un ou de dire qu’une personne ment sur son harcèlement quand celui-ci a été attesté par la plate-forme.

Après des mois de polémique, Twitch a assuré que ce changement de politique contre le harcèlement en ligne était le plus important de ces trois dernières années. Ces nouvelles normes entreront en vigueur le 22 janvier 2021.

Lire aussi Twitch exaspère les utilisateurs avec sa politique de droits d’auteur
Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top