Actualités

Réforme de la fiscalité mondiale, Federer, Burkina… les cinq infos à retenir du week-end

Vous avez décroché de l’actualité ce week-end ? Nous vous résumons les principales informations de ces deux derniers jours.

  • Le G7 finances s’accorde sur une réforme de la fiscalité mondiale

Le chancelier de l’Echiquier britannique, Rishi Sunak, à Londres le 4 juin.

Les ministres des finances du G7 ont annoncé samedi 5 juin un accord « sans précédent » sur un impôt mondial minimal et une meilleure répartition des recettes fiscales provenant des multinationales, particulièrement des géants du numérique, à l’issue d’une réunion de deux jours à Londres.

Le G7 s’est engagé sur l’objectif d’un taux d’impôt mondial sur les sociétés d’« au moins 15 % », d’après leur déclaration commune, qui mentionne aussi l’engagement envers une répartition équitable des droits d’imposer les bénéfices des multinationales implantées dans de nombreux pays.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Le G7 finances fait un pas historique vers une réforme de la fiscalité mondiale
  • Des états généraux de la justice annoncés

Emmanuel Macron « a décidé de lancer les Etats généraux de la justice » à la rentrée, a annoncé samedi l’Elysée. Dans un communiqué, le chef de l’Etat souligne son « profond attachement » à « la séparation des pouvoirs », alors que l’institution judiciaire est vivement critiquée par des élus politiques et des syndicats policiers. Le président de la République souhaite notamment que « le garde des sceaux rende compte chaque année au Parlement de la politique pénale du gouvernement », précise l’Elysée.

Organisés à la rentrée, ces états généraux devraient se tenir sur plusieurs semaines, et dans plusieurs lieux en France, précise l’entourage du ministre de la justice. Y participeront l’ensemble des acteurs de la maison justice – magistrats, greffiers, protection judiciaire de la jeunesse, administration pénitentiaire – mais également les avocats et les notaires. Les citoyens et les forces de sécurité y seront associés.

Lire aussi Emmanuel Macron annonce le lancement d’Etats généraux de la justice
  • Roger Federer déclare forfait à Roland-Garros

En cas de victoire, le Suisse aurait pu affronter Djokovic en quarts de finale.

Alors qu’il devait disputer un huitième de finale de Roland-Garros contre Matteo Berrettini lundi, le tennisman suisse Roger Federer a annoncé dimanche qu’il déclarait forfait et quittait Paris, en raison de l’état de son genou, opéré deux fois. C’est la première fois que le joueur abandonne ce tournoi en cours de route.

« Après avoir discuté avec mon équipe, j’ai décidé que je devais me retirer du tournoi de Roland-Garros aujourd’hui, écrit-il dimanche dans un communiqué, diffusé par le tournoi parisien. Après deux opérations du genou et plus d’un an de rééducation, il est important que j’écoute mon corps et que je n’aille pas trop vite dans le retour à la compétition. »

Lire aussi Roland-Garros : Roger Federer déclare forfait afin de se ménager pour Wimbledon

Dans la nuit de samedi à dimanche, Federer s’était battu plus de trois heures à huis clos pour éliminer l’Allemand Dominik Koepfer. Il avait laissé entendre juste après ce match qu’il n’était pas certain de jouer ce huitième de finale. La perspective, en cas de victoire contre Berrettini, aurait été de jouer contre Djokovic en quarts, voire Nadal en demies.

  • Variant Delta : des clusters en France, les autorités rassurantes

Vingt-neuf cas supplémentaires de contamination au variant indien, rebaptisé « Delta » selon la nouvelle nomenclature adoptée par l’Organisation mondiale de la santé, ont été recensés dans les Landes, ainsi que l’a annoncé un communiqué de l’agence régionale de santé (ARS) et de la préfecture vendredi 4 juin. Mercredi, ces deux organismes avaient révélé l’existence de deux premiers cas au sein d’une famille de ce département.

A ces trente et un cas avérés, l’ARS en ajoute par ailleurs une « vingtaine d’autres », sur la base d’une estimation. Selon l’agence, « les cas positifs au Covid-19 n’ont pas tous donné lieu à [une] utilisation de la méthode de séquençage [qui] permet d’identifier le variant » Delta.

Lire aussi Covid-19 : trente et un cas du variant Delta confirmés dans les Landes et une vingtaine d’autres potentiels, selon l’ARS

Dimanche sur BFM-TV, le ministre de la santé, Olivier Veran, a assuré que les autorités « n’enregistrent pas de diffusion communautaire de ce variant, c’est-à-dire qu’il n’y a pas d’extension de l’épidémie ». « Il n’y a pas du tout la même situation en France qu’en Angleterre », a promis le ministre, faisant référence au rebond épidémique enregistré au Royaume-Uni et potentiellement causé par le variant Delta. Ce variant est, selon les autorités britanniques, 40 % plus transmissibles que le variant anglais – désormais appelé Alpha.

  • Burkina Faso : 160 morts dans l’attaque d’un village

Au moins 160 personnes – dont une vingtaine d’enfants – sont mortes dans l’attaque menée dans la nuit de vendredi à samedi par des hommes armés dans le village de Solhan, au Burkina Faso, selon le dernier bilan donné par des sources locales à l’AFP. Il s’agit du massacre le plus important dans ce pays depuis le début des violences djihadistes en 2015.

La petite localité de Solhan, située à une quinzaine de kilomètres de Sebba, chef-lieu de la province du Yagha, a été attaquée aux environs de deux heures du matin, heure locale, par des individus armés non identifiés, que le gouvernement a décrit comme des terroristes.

Lire aussi Burkina Faso : après le massacre de Solhan, le bilan relevé à 160 morts

Un deuil national a été décrété samedi matin, pour une durée de soixante-douze heures. Les victimes sont des « civils sans distinction d’âge, tués par les terroristes », a déclaré le gouvernement dans un communiqué, ajoutant que « plusieurs habitations et le marché [de Solhan] ont été incendiés ».

Et aussi…

Etats-Unis. L’ancien président américain Donald Trump a donné samedi son premier discours télévisé depuis des mois, lors de la convention du Parti républicain de Caroline du Nord, où il a entretenu le suspense sur une nouvelle candidature.

Justice. Le Parquet national financier a ouvert une enquête préliminaire pour « association de malfaiteurs » et « blanchiment en bande organisée » visant le gouverneur de la Banque centrale du Liban, Riad Salamé, soupçonné d’avoir constitué frauduleusement un riche patrimoine en Europe.

Covid-19. L’Inde entame une nouvelle étape dans le processus de déconfinement, en levant dès lundi des restrictions dans les grandes villes du pays et après avoir été très durement touchée par la dernière vague de l’épidémie.

Le Monde

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top