Actualités

Quatre casques bleus meurent dans une attaque au Mali

Quatre casques bleus de l’Organisation des Nations unies (ONU) ont été tués, vendredi 2 avril, dans une attaque attribuée à des djihadistes à Aguelhok, dans le nord-est du pays.

« Les casques bleus ont vaillamment repoussé une attaque complexe perpétrée par plusieurs terroristes lourdement armés (…). Un bilan provisoire fait état de quatre casques bleus décédés et de blessés », a déclaré la mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (Minusma) dans un communiqué.

Une source au sein de la Minusma a précisé à l’Agence France-Presse qu’il s’agissait de membres du contingent tchadien déployé dans cette localité située à environ 200 km de la frontière algérienne.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi L’armée française aurait bien commis une bavure au Mali, selon un rapport de la Minusma

Depuis 2013, l’ONU a déployé plusieurs milliers de soldats afin d’assurer la stabilité du pays et de combattre les groupes djihadistes sur le territoire. La Minusma avait estimé, le 30 mars, que l’armée française avait bien commis une bavure lors d’un raid dirigé contre des djihadistes près de Bounti en janvier, qui avait fait 19 morts parmi des civils réunis pour célébrer un mariage.

Le Monde avec AFP

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top