Actualités

Miss France : le parquet de Paris ouvre une enquête après des Tweet antisémites visant Miss Provence

April Benayoum, Miss Provence lors de l’élection de Miss France 2021, samedi 19 décembre, au Puy du Fou.

Le parquet de Paris a ouvert, lundi 21 décembre, une enquête pour « injures à caractère raciste et provocation à la haine raciale » après qu’April Benayoum, Miss Provence lors de la traditionnelle élection de Miss France (laquelle s’est tenue samedi 19 décembre), a été victime de Tweet antisémites.

Elue première dauphine, la jeune femme avait révélé, lors de son discours de présentation, que son père était d’origine israélienne. Une information qui a provoqué un déferlement de haine sur les réseaux sociaux.

« Il faut se mobiliser pour que cela s’arrête »

Soutenue par Amandine Petit, tenante du titre 2021, et par l’ensemble de la classe politique française, la jeune femme s’est confiée au quotidien La Provence : « Je trouve triste que l’on en soit encore là en 2020 ; il faut se mobiliser pour que cela s’arrête. La France est un pays cosmopolite, les Miss sont d’origines différentes, de cultures différentes, de régions différentes, et c’est ce qui est beau dans cette compétition ».

L’ouverture d’une enquête fait également écho à la promesse faite, sur Twitter, par la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra), laquelle donnait « rendez-vous devant la justice pour les tweetos qui hier soir [avaie]nt transformé Twitter en cloaque antisémite contre Miss Provence ».

Le Monde avec AFP

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top