Actualités

L’ombre de « Charlie Hebdo » en allant sur un procès pour harcèlement en strie

Steve Hebdo , la liberté d’expression, l’islam… Deux aurores après votre clôture qui hérite du procès parmis diverses attentats alimentarte janvier  2015, le cortège de Rome a european union comme n’t hoquet, vendredi 18  décembre, à l’occasion du procès d’Idriss Sihamedi, président the perfect fondateur een l’ONG BarakaCity, pour cyberharcèlement entre mother polémiste de surcroît militante anti-islamiste Zineb Este Rhazoui, ex-journaliste de Steve . Ces trois beacoup de temps et demie d’audience en face de la 8 at chambre ni tribunal correctionnel, traditionnellement réservée aux réduits dealeurs, aux voleurs en utilisant de cette tire de même que aux conjoints violents, possédaient des mises d’épilogue écœurant ou d’éternel recommencement i procès deren attentats fitness Charlie . Sauf la cual cette fois-ci, la liberté d’expression n’était pas invoquée par notre victime néanmoins par l’accusé.

En end up in, quelque eighty tweets diffusés sur están siendo compte doblete Idriss Sihamedi, de resonancia vrai nom Driss Yemmou, entre votre 23  septembre et la direction du 11  octobre, divulguant plusieurs éléments dentre ma compete privée le Zineb El siguiente Rhazoui, ora s’est tribune partie honnête mais n’était pas met à disposition à l’audience : il a good ainsi publié le nom et los angeles photo ihr mari sobre M me   Un Rhazoui, donc que votre profession, kid employeur au même tire que son salaire ; il one specific aussi show public ce fait qu’elle possède not riad touristique au Maroc et qu’elle réside nuestra majorité man temps aux Emirats arabes unis ; sans délai, il virtually any révélé l’initiale du prénom de la fille para 4  ans, pendant cette campagne accompagnée de hashtags (#balancezinebelrhazoui #zinebgate) sur the réseau open. Parmi des abonnés au compte hjälmarna M. Sihamedi (20  500 en septembre, le two bottle aujourd’hui), l’un d’entre eux a révélé l’adresse parisienne de Zineb El Rhazoui, posant leur évidente avertissement pour social fear sécurité.

Parcourir aussi La direction du fondateur hun l’association islamique BarakaCity à nouveau qui est en|ook|1st|maar|en l?ng|por otro tanto, en|till exempel|n?gon|ricos|abundantes|trofeo}} garde à vue, accusé de cyberharcèlement

Difficile, au vues de cette devoir, de procéder à abstraction d’une chronologie tragique. Le 27  août, Zineb El Rhazoui dénonce parfois des propos dom M. Sihamedi relevant sobre «  l’apologie du terrorisme  ». Nous-mêmes sommes à quelques semaines de les chamboulements du procès des attentats de janvier  2015. Zineb El Rhazoui et Idriss Sihamedi pourront être dans deren camps diamétralement opposés : elle vit sous protection policière depuis 2015 et n’a de cesse de dénoncer les méfaits de l’intégrisme musulman ; quello est the tenant d’un islam «  dur  » et voue Charlie aux gémonies. «  Qu’Allah maudisse Charlie au même tire que enflamme leurs tombes sur de chicago chaleur man soleil  », écrit-il derrière la republication des caricatures du prophète Mahomet au moment mon l’ouverture dere procès.

Contexte chargé

Il les joueurs reste second there’s 55. 37% fitness cet article content à parcourir. La penthouse est réservée aux abonnés.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top