Actualités

Ligue 1 : battu par Lyon, Monaco lâche prise dans la course au titre

L’attaquant monégasque Kevin Volland a marqué mais l’ASM a chuté à domicile face à Lyon (3-2), dimanche 2 mai.

Les espoirs de titre se sont probablement envolés, dimanche 2 mai, pour l’AS Monaco, battue 3-2 à domicile par l’Olympique lyonnais qui se relance, de son coté, dans la course à la Ligue des champions.

Au soir de la 35e journée, les Monégasques accusent cinq points de retard sur le leader Lille, et quatre sur le PSG. Avec neuf points encore au maximum à prendre, la remontée semble improbable pour l’ASM qui doit plutôt regarder dans son rétroviseur : avec sa victoire du soir, l’OL est revenu à un point de la troisième place.

Les Lyonnnais savaient que la victoire s’imposait pour espérer terminer la saison sur le podium, synonyme de qualification en C1. Elle s’est dessinée au terme d’un match fou. D’abord mené par un but de Kevin Volland à la 25e minute, Lyon a donné les clés de son destin à Memphis Depay, buteur (1-1, 57e) puis passeur décisif pour la tête de Marcelo (2-1, 77e).

Lire aussi Ligue 1 : vainqueur de Nice, Lille résiste à la pression du PSG et reste leader

Malmené, rapidement privé de Jason Denayer sorti sur blessure (29e), contraint de finir à dix après l’exclusion méritée de Maxence Caqueret pour une vilaine semelle (70e), Lyon a eu le mérite de ne pas désarmer, surtout quand son gardien Anthony Lopes a provoqué un penalty pour un coup de poing grossier au visage de Pietro Pellegri sur une sortie kamikaze dont il est spécialiste.

Bagarre générale

Ben Yedder, plein de sang-froid, l’a transformé d’une panenka et laissait penser à un partage des points (2-2, 86e)… jusqu’à ce que Rayan Cherki vienne offrir à l’OL une victoire incroyable à la 89e minute sur un centre en retrait de De Sciglio. Monaco, qui restait sur cinq victoires de suite, n’avait plus encaissé un seul but depuis deux mois toutes compétitions confondues.

La rencontre s’est terminée en bagarre générale, et l’arbitre Clément Turpin a fini par devoir adresser quelques cartons rouges pour calmer tout le monde, à Willem Geubbels et Pietro Pellegri coté monégasque, mais aussi De Sciglio et Marcelo pour Lyon, laissant redouter une flopée de suspensions lors de la prochaine journée, pourtant cruciale pour le sprint final.

Lire aussi Ligue 1 : l’Olympique de Marseille traîne sur la route de l’Europe
Lire aussi Ligue 1 : battu par Lyon, Monaco lâche prise dans la course au titre

« La provocation vient de chez eux, c’est anormal qu’on ait pris des cartons rouges alors qu’on n’a rien fait, on n’a même pas riposté », s’est indigné l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia. Une accusation réfutée par son homologue Niko Kovac, qui a indiqué que « les images parlent d’elles-mêmes », concédant tout de même que certains de ses jeunes joueurs devaient « apprendre de leurs erreurs ».

L’expérimenté président lyonnais Jean-Michel Aulas ne s’est pas gêné pour alimenter la polémique. « Ça relance toute la dynamique de la [qualification pour la] Ligue des champions. Aujourd’hui on est dans un bon moment. Ceci étant, à la fin du match, on n’avait aucune raison de se faire agresser comme ça a été le cas », a taclé le dirigeant au micro de Canal+, donnant le ton d’une fin de saison ultra-disputée.

La 35e journée en un clin d’œil

Marseille – Strasbourg 1 – 1

Paris SG – Lens 2 – 1

Lille – Nice 2 – 0

Bordeaux – Rennes 1 – 0

Dijon – Metz 1 – 5

Lorient – Angers 2 – 0

Nîmes – Reims 2 – 2

Brest – Nantes 1 – 4

Montpellier – Saint-Etienne 1 – 2

Monaco – Lyon 2 – 3

Classement :

1. Lille 76 points

2. Paris SG 75 pts

3. Monaco 71 pts

4. Lyon 70 pts

5. Lens 56 pts

6. Marseille 56 pts

7. Rennes 54 pts

8. Montpellier 47 pts

9. Metz 46 pts

10. Nice 46 pts

11. Reims 42 pts

12. Saint-Etienne 42 pts

13. Angers 41 pts

14. Brest 40 pts

15. Bordeaux 39 pts

16. Strasbourg 38 pts

17. Lorient 38 pts

18. Nantes 34 pts

19. Nîmes 32 pts

20. Dijon 18 pts

Le Monde avec AFP

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top