Actualités

Les Etats-Unis ordonnent à leurs diplomates non essentiels de quitter la Birmanie

Les Etats-Unis ont pris une mesure supplémentaire face à la répression sanglante en Birmanie. Ils ont ordonné à leurs diplomates non essentiels de quitter le pays, a annoncé mardi 30 mars le département d’Etat dans un communiqué, précisant qu’après avoir « autorisé le départ volontaire des employés du gouvernement américain et les membres de leur famille » en février, il ordonnait désormais leur départ.

Lire aussi : Condamnations internationales après la répression sanglante de samedi

Cette décision a été prise « parce que la sécurité du personnel gouvernemental américain et celle des personnes à sa charge, ainsi que celle des citoyens américains, est la plus haute priorité du département », a rapporté un porte-parole du ministère. « L’ambassade des Etats-Unis en Birmanie restera ouverte au public et continuera de fournir des services consulaires limités. »

Plus de 520 personnes tuées

Les généraux birmans poursuivent la répression meurtrière pour essayer d’en finir avec les manifestations en faveur du rétablissement de la démocratie et les grèves qui secouent la Birmanie depuis qu’ils ont renversé le gouvernement civil.

521 personnes, dont beaucoup d’étudiants et des adolescents, ont été tuées par les forces de sécurité ces deux derniers mois, d’après l’Association d’assistance aux prisonniers politiques (AAPP), qui estime que ce chiffre pourrait être bien supérieur, des centaines de Birmans arrêtés ayant été portés disparus.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni ont annoncé une nouvelle salve de sanctions ces derniers jours.

Le Monde avec AFP

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top