Actualités

Le standard du SAMU dans la Loire brièvement perturbé après « une avarie technique »

Dans la soirée du 2 juin, les numéros 15 (SAMU), 17 (police), 18 (pompiers) et 112 (numéro européen unique) ont été inaccessibles ou très difficilement accessibles partout en France, forçant les personnes à renouveler leur appel ou à utiliser des lignes directes à dix chiffres mises en place dans l’urgence par les autorités.

Un peu moins d’une semaine après celle qui avait affecté les numéros d’urgence en France, une panne a touché brièvement, mardi 8 juin dans la matinée, le fonctionnement du standard du numéro d’urgence du SAMU (15) dans la Loire à la suite d’« une avarie technique », a annoncé le centre hospitalo-universitaire (CHU) de Saint-Etienne. Le fonctionnement normal du numéro d’urgence a été rétabli vers 8 h 30 après des difficultés pour joindre le 15 depuis 7 heures.

La panne semble imputable à l’infrastructure interne du réseau téléphonique du CHU, fait-on savoir de sources concordantes. Le dysfonctionnement avait conduit à la mise en place de quatre numéros d’urgence à dix chiffres dans l’attente d’un retour à la normale. La direction du CHU annonce qu’une « enquête administrative interne va être mise en place afin d’établir de façon détaillée les causes de cette coupure temporaire », précisant que les opérateurs de téléphonie sont « a priori hors de cause ». « Après vérifications, aucun dysfonctionnement n’a été constaté sur notre réseau », a confirmé une porte-parole d’Orange.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Orange dans la tourmente après la panne des numéros d’urgence

Enquête interne

« Le périmètre concerné par cette panne est celui du sud et du centre du département, le secteur du Roannais n’est pas touché », avait déclaré à l’Agence France-Presse Pascale Mocaer, la directrice adjointe du CHU de Saint-Etienne, ajoutant par ailleurs que le CHU avait été « très peu affecté » par la panne des numéros d’urgence la semaine dernière.

Mercredi 2 juin dans la soirée, les numéros 15 (SAMU), 17 (police), 18 (pompiers) et 112 (numéro européen unique) avaient été inaccessibles ou très difficilement accessibles partout en France, forçant les personnes à renouveler leur appel ou à utiliser des lignes directes à dix chiffres mises en place dans l’urgence par les autorités. Lundi, l’opérateur Orange a annoncé qu’il publierait vendredi les résultats de son enquête interne, après ces importants dysfonctionnements durant lesquels au moins cinq décès sont survenus, dont celui d’un enfant de 28 mois en Vendée.

Lire aussi Panne des numéros d’urgence : ouverture de plusieurs enquêtes après des décès et d’un audit du réseau d’Orange

Le Monde avec AFP

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top