Actualités

Le bénéfice net diminue fortement chez EDF

Un enseigne EDF à Nantes.

EDF a vu son bénéfice net reculer de 87 % en 2020, notamment sous l’effet de la crise sanitaire, a-t-on appris dans un communiqué publié jeudi 18 février, dans lequel l’entreprise française précise revoir à la hausse ses objectifs dans les énergies renouvelables.

En 2020, l’électricien français a réalisé 650 millions d’euros de bénéfice net, pour 69 milliards d’euros de chiffres d’affaires (− 3,2 %). En 2019, le résultat net s’élevait à 5,2 milliards, en partie gonflé par la variation d’actifs liée à la performance des marchés financiers.

« La crise sanitaire a démontré la résilience du groupe EDF tant sur le plan opérationnel que financier. Malgré une récession historique, nous délivrons des résultats financiers solides », a commenté jeudi le PDG d’EDF, Jean-Bernard Lévy. Lors de la conférence téléphonique, il a annoncé des ambitions à la hausse à moyen terme dans les énergies renouvelables.

« Personne n’a manqué d’électricité »

« Nous rehaussons certains objectifs stratégiques[du plan] Cap 2030 : notre objectif de capacités renouvelables installées nettes passe de 50 gigawatts à 60 à horizon 2030 », a-t-il dit. « L’année 2020 a été marquée par la crise sanitaire que nous avons traversée. Nous nous sommes réorganisés et nous avons pu assurer nos missions : personne n’a manqué d’électricité ni pendant le confinement ni cet hiver », a-t-il souligné.

L’« impact Covid » a été de 2,3 milliards d’euros sur le chiffre d’affaires, qui sans ce facteur « aurait été stable », a souligné le directeur financier, Xavier Girre. L’excédent brut d’exploitation, à 16,2 milliards d’euros (− 3,3 %), a subi un impact de la crise sanitaire estimé à 1,5 milliard d’euros en raison de la baisse de la demande et des chantiers mais aussi aux 700 millions d’euros liés au nucléaire français avec l’adaptation du programme d’arrêt des centrales.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Mimosa » : le nouveau plan d’économies qu’élabore EDF

Pour compenser, un plan d’économies a été lancé visant, d’ici à 2022, 500 millions d’euros de réduction des charges opérationnelles et 3 milliards de cessions d’actifs. A fin 2020, 221 millions et 500 millions d’euros ont été atteints respectivement, indique EDF.

Le Monde avec AFP

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top