Actualités

La crise sanitaire dynamise la livraison par drone

Vaccin livré par drone Zipline, au Ghana, le 23 avril 2019.

Zipline, une start-up californienne qui s’est fait connaître en reliant grâce à ses drones, à partir de 2016, des hôpitaux isolés au Rwanda et au Ghana, ne s’attendait peut-être pas à rencontrer un tel succès sur le sol américain. Ses mini-avions sans pilote qui décollent à l’aide d’une catapulte y sont mis à contribution pour assurer l’acheminement de produits médicaux, dont des tests de dépistage du Covid-19. Des livraisons rapides, précises (le produit est largué quelques mètres au-dessus de la destination finale avec un petit parachute) et bon marché opérées dans un rayon pouvant atteindre 80 kilomètres.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Drones, la tentation sécuritaire

Depuis mai 2020, la start-up américaine dispatche aux équipes médicales situées autour de Charlotte, en Caroline du Nord, des équipements de protection ainsi que des tests de dépistage fournis par la plate-forme Novant Health. Par ailleurs, la société a passé un accord avec le géant de la distribution Walmart pour assurer la livraison de produits de santé et de bien-être dans l’Arkansas.

Zipline n’est pas un cas isolé. Walmart s’est également entendu avec la société DroneUp pour assurer, depuis septembre, la dépose par drone à domicile de kits de dépistage du Covid-19 dans la région de Las Vegas. Le service est gratuit et peut être organisé dans un rayon de 1,6 kilomètre autour du magasin local et l’heure de la remise du kit est indiquée par SMS. En revanche, seules les maisons individuelles peuvent être desservies.

Stratégie de promotion

Des opérations similaires ont été engagées, le 5 février, par les drones de Flirtey et la société de distribution Vault Health dans le nord du Nevada. Dans le Texas, les drones de Draganfly sont chargés de livrer des doses de vaccins vers des plates-formes pétrolières offshore. Même si elles sont menées à petite échelle, ces multiples expérimentations – autorisées par l’aviation civile américaine, qui, pour l’occasion, a accepté l’organisation de vols au-dessus de zones peuplées – s’inscrivent dans une stratégie plus large de promotion des réseaux de livraison par des aéronefs sans pilote à bord.

Ces messageries sanitaires doivent aussi ouvrir la voie et crédibiliser la livraison de produits commerciaux classiques

« Nous espérons que la distribution par drone de kits d’autocollecte permettra de développer les capacités de test sans contact à plus grande échelle et de continuer à soutenir les méthodes innovantes que Walmart prévoit d’utiliser à l’avenir », précise ainsi un responsable du numéro un mondial de la grande distribution. Ces messageries sanitaires doivent aussi ouvrir la voie et crédibiliser la livraison de produits commerciaux classiques qui, depuis une demi-douzaine d’années, font l’objet de multiples expériences menées localement par Walmart, Amazon, Google ou UPS.

Il vous reste 51% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top