Actualités

La Corse, championne de la vaccination contre le Covid-19

Une infirmière administre une dose du vaccin Pfizer/BioNTech Covid-19 à une femme à Ajaccio, le 7 janvier 2021.

Grâce à ses treize centres de vaccination et à ses deux centres de grande capacité à Ajaccio et à Bastia, la Corse est en tête des régions ayant le plus vacciné. L’île totalisait au 1er avril près de 60 000 premières doses injectées, soit 17,3 % de sa population (contre 11,9 % de moyenne nationale) et 22 140 deuxièmes doses (6,4 %). Le succès de cette campagne dans une île (344 000 habitants) aussi peuplée qu’un arrondissement parisien tient à plusieurs facteurs, mais leur dénominateur commun est la « solidarité des acteurs de santé », résume Marie-Hélène Lecenne, la directrice de l’agence régionale de santé (ARS). « Aujourd’hui, 58,6 % des personnes de plus de 75 ans sont vaccinées », précise-t-elle : l’île, dont la population est vieillissante avec 38 657 résidents âgés de plus de 75 ans, avait reçu un quantum adapté à ce public prioritaire.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Effondrement du transport et tourisme à l’arrêt : avec le Covid-19, la Corse redécouvre qu’elle est une île

Selon la directrice de l’ARS, 143 000 doses devaient être livrées en Corse entre le 15 mars et le 15 mai, ce qui aura pour conséquence d’élargir les cibles adultes. « 95 % du stock est consommé chaque semaine, mais, comme nous sommes livrés le mercredi, nous gardons un reliquat couvrant deux ou trois jours pour commencer la semaine », comptabilise-t-elle.

Les deux locomotives de la stratégie vaccinale insulaire sont localisées dans les deux plus vastes agglomérations de l’île. Au sein de la galerie marchande d’un centre commercial de Baleone, dans la commune de Sarrola-Carcopino, aux abords d’Ajaccio, un grand centre de vaccination de 250 mètres carrés a ouvert ses portes, le 11 février, porté par le secteur privé : dix mille injections y ont déjà été réalisées. 

« 650 injections quotidiennes »

« Nous voulions un coup d’accélérateur dans une structure accessible à la population », explique le docteur Michel Mozziconacci, président de l’ordre régional des médecins et coresponsable du centre. La structure, où une trentaine de personnes évoluent, revendique « 650 injections quotidiennes et 4 200 hebdomadaires ». Avec un taux de 18,5 % de primo-injections, le département de la Corse-du-Sud est ainsi celui qui a le plus vacciné sa population.

Dans cette organisation, la collaboration avec les maires des communes environnantes, qui ont fourni des listes de personnes éligibles au centre de Baleone – venues par leurs propres moyens ou parfois avec l’aide du service départemental d’incendie et de secours –, a permis la vaccination en masse. La proximité a également facilité le bouche-à-oreille, afin d’éviter le gaspillage des précieux flacons.

Il vous reste 55.53% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top