Actualités

Formule 1 : Sergio Pérez remporte le Grand prix d’Azerbaïdjan après une folle fin de course, Gasly 3e

Sergio Pérez célèbre sa victoire au Grand prix d’Azerbaïdjan, le 6 juin 2021.

Le Grand prix d’Azerbaïdjan réserve décidément toujours des surprises. Les pilotes ont encore goûté à la folie de Bakou ce dimanche 6 juin, lors de la sixième course de la saison de F1. À l’issue d’un scénario totalement improbable, c’est Sergio Pérez qui a remporté le Grand Prix devant Sebastien Vettel et Pierre Gasly, qui monte sur le troisième podium de sa carrière.

Pas de Max Verstappen ni de Lewis Hamilton dans le top 10, voilà la grande surprise de cette course. Tout portait pourtant à croire que le Britannique de Mercedes s’apprêtait à réaliser la très bonne opération du week-end lorsque Verstappen a perdu le contrôle de sa Red Bull à cinq tours de la fin de la course. Le Néerlandais maudira pendant longtemps son pneu arrière gauche, celui-là même qui a cédé lors du 46e tour dans la longue ligne droite du tracé de Bakou.

Lire aussi Avec la formule 1 et le MotoGP, les sports mécaniques attirent un public de plus en plus large

À ce moment-là de la course, la stratégie de Red Bull fonctionnait à merveille. Perez, deuxième, gardait Hamilton à distance de Verstappen et rien ne semblait en mesure de stopper le Néerlandais. Alors, quand Hamilton a vu la voiture de Verstappen s’empaler dans le mur, le septuple champion du monde a vu apparaître une occasion en or de reprendre la tête du classement des pilotes.

Hamilton tire tout droit

Il n’en aura finalement rien été. Car le Britannique est parti à la faute, lors du départ arrêté organisé à deux tours de la fin de la course. En tentant de dépasser Pérez, Hamilton a bloqué ses freins, tirant tout droit et laissant s’échapper ses chances de succès pour terminer à une décevante 15e place. Fait rare : aucun des deux pilotes Mercedes n’a terminé dans les points, le Finlandais Valtteri Bottas finissant 12e.

Verstappen, très déçu après son accident, peut souffler. Sa première place au classement des pilotes, acquise lors du Grand prix de Monaco le 23 mai, est préservée. Et c’est donc son coéquipier Sergio Pérez qui a profité de cette fin de course totalement folle. Le Mexicain a remporté ce dimanche le deuxième Grand Prix de sa carrière, après celui de Sakhir (Bahreïn) en décembre 2020.

Sebastian Vettel et Pierre Gasly ont également bénéficié des aléas de la course pour grimper sur le podium. « C’était une course tellement intense, je ne savais pas si on serait capable de conserver cette bonne position », a expliqué Gasly après la course. Le Français, qui a remporté le Grand Prix d’Italie en 2020 et avait terminé 2e au Brésil en 2019, monte pour la première fois sur la 3e place du podium.

« J’ai fini une fois premier, une fois deuxième, donc il me manquait cette troisième place », savourait Gasly après la course, lui qui a dû lutter avec Charles Leclerc dans les deux derniers tours pour conserver sa position. « Il a fallu sortir les muscles, montrer qu’on n’allait rien lâcher. Je savais que ces derniers tours allaient être difficiles, mais je voulais ma troisième place. » Convaincant tout au long du week-end, Gasly peut savourer. Voir Verstappen et Hamilton une nouvelle fois hors du podium cette saison risque d’être rare.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top