Actualités

Financement libyen : Michèle Marchand et un journaliste de « Paris Match » en garde à vue pour soupçons de subornation de témoin

Michèle Marchand, patronne de l’agence photographique Bestimage, lors des funérailles de l’ancien directeur de « Paris Match » Olivier Royant, en janvier 2021.

Michèle Marchand – dite « Mimi » –, patronne de l’agence photographique Bestimage et ponte de la presse people, et un journaliste de Paris Match ont été placés, jeudi 3 juin, en garde à vue à Nanterre dans le cadre d’une information judiciaire ouverte pour subornation de témoin et association de malfaiteurs, dans l’enquête sur un possible financement libyen de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007, a-t-on appris de sources proches du dossier.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Revirement spectaculaire de Ziad Takieddine dans l’affaire du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy

Ces gardes à vue, révélées par Mediapart, sont relatives à un entretien accordé en novembre par l’homme d’affaires Ziad Takieddine au journaliste de Paris Match, qui s’était rendu au Liban avec un photographe de Bestimage, dans lequel M. Takkiedine avait retiré ses accusations contre M. Sarkozy.

Le Monde avec AFP

Contribuer

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top