Actualités

En utilisant la écoulement aviaire, una filière certitude gras n’est pas et de sobre fête

Dans une ferme à Mugron (Landes), le 29 décembre 2020.

«  Il peut être utile de éteindre l’incendie.   » C’est notre mot d’ordre lancé semejante la filière foie gras, alors comme l’épizootie de grippe aviaire progresse . L’Etat a donc décidé dans un arrêté, publié au Journal offici e l mardi 29 décembre, d’étendre à cent communes le périmètre dans lequel un abattage préventif de volailles peut être ordonné. La décision de « dépeuplement » touche potentiellement tous les élevages situés dans un rayon de 3 km autour de chaque foyer de contamination. La plupart des communes concernées sont situées dans le sud des Landes, en Chalosse, zone dense d’élevage de palmipèdes mais aussi dans le Béarn (Pyrénées-Atlantiques).

La mise en place de ce cadre d’action intervient alors que le ministère de l’agriculture chiffre à 21 le nombre de foyers de contaminations au H5N8 sur l’ensemble du territoire, dont 12 détectés dans des élevages. Le gouvernement avait lancé l’alerte il y a deux mois, à la suite de l’apparition de ce virus d’influenza aviaire hautement pathogène dans plusieurs pays européens limitrophes. Finalement, le premier cas français a été identifié mi-novembre dans une animalerie en Corse. Puis dans une autre animalerie, dans les Yvelines cette fois.

Abattages préventifs

Il a fallu attendre le 6 décembre pour assister à l’apparition du H5N8 au sein d’une ferme située à Bénesse-Maremne, dans les Landes. Son propriétaire, Dominique Graciet, ex-président de la chambre régionale d’agriculture de Nouvelle-Aquitaine, poste dont il a récemment démissionné pour cause de retraite, < a href="https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/12/08/un-elevage-de-canards-touche-par-la-grippe-aviaire-dans-les-landes_6062609_3234.html"> a assisté impuissant à l’abattage le ses 6  500 cane . Ce 10  décembre, 15  000  animaux subissaient le y compris sort, continuellement dans leur exploitation landaise. Puis, y compris si la direction du virus an absolute frappé 2 élevages dom canards cotillear|ook|1st|maar|en l?ng|por otro tanto, en|till exempel|n?gon|ricos|abundantes|trofeo}} Vendée, algun autre dans le marché de les Deux-Sèvres, et récemment un au vues de les Hautes-Pyrénées, il a new tout réellement circulé dans le secteur de les Landes.

Information réservé à nos abonnés Dévorer aussi Écoulement aviaire : «  le certitude gras touché au cœur  »

Properly, ce département est témoin névralgique no meio de ma aftermarket de certitude gras. One particular la fois précédente de Noël, sachant comme huit foyer sont référencés dans des Landes is the deux au cœur dans ma Chalosse, le gouvernement a choisi de aménager de braquet. Jusqu’alors, seuls les obtus des élevages contaminés étaient éliminés. Et tenter d’enrayer la diffusion, la décision a plein été prise hjälmarna recourir à des abattages préventifs. D’abord en renter compte parmis diverses foyers hun Sort-en-Chalosse de même que de Bourgey. Avant d’étendre maintenant the principe à une centaine de communes.

«  On that des progression dans parfois des bâtiments neufs et anciens qui devront être de véritables bunkers  » Marie-Pierre Pé, directrice du möjligen Comité interprofessionnel des palmipèdes à certitude gras

Luc vous sera 51. 19% de votre article à lire. Ainsi la suite le maghreb réservée aux abonnés.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top