Actualités

En 2020, « Le Monde » a produit près de 1000 reportages photographiques : plongée en images dans une année hors normes

En Australie, les incendies font rage depuis quatre mois. Les pertes de faune et de flore sont incommensurables, la population oscille entre désespoir et colère. La solidarité s’installe, dans les centres de secours, dans les forêts on tente de sauver les animaux blessés. ANDREW QUILTY / VU

ANDREW QUILTY / VU

ANDREW QUILTY / VU

L’acteur Willem Dafoe est à l’affiche de « Tommaso », nouveau film du réalisateur Abel Ferrara, avec qui il tourne depuis vingt ans. A Paris, le 7 janvier. LUDOVIC CARÊME

Après plus d’un mois de grève, les opposants à la réforme des retraites cherchent un second souffle en serrant les cortèges. Objectif : maintenir la pression par le nombre et trouver des signes d’espérer un élargissement du mouvement, dans le privé notamment. A Paris, le 9 janvier. BENJAMIN GIRETTE

Le 31 janvier à 23 heures, heure britannique, le Royaume-Uni quitte l’Union européenne. Dans le port de Grimsby, on a voté à 71 % pour le Brexit en 2016. En Ecosse, la majorité est opposée à cette sortie et demande un référendum sur l’indépendance. ED ALCOCK / MYOP

Cent quarante apprentis et lycéens participent à un voyage d’études, en Pologne, organisé par le conseil régional de Normandie et le Mémorial de la Shoah, soixante-quinze ans après la libération du camp d’Auschwitz-Birkenau. Ils sont guidés par Ginette Kolinka, 95 ans, rescapée de Birkenau. A Birkenau (Pologne), le 16 janvier. FLORENCE BROCHOIRE

Davi Kopenawa, chaman et chef indigène alerte sur les nouvelles menaces qui pèsent sur le peuple indigène Yanomami du Brésil, à l’occasion de l’exposition de la photographe Claudia Andujar à la Fondation Cartier. A Paris, le 30 janvier. LUDOVIC CARÊME

Emmanuel Macron en visite officielle en Israël dans la vieille ville de Jérusalem, le 22 janvier, à l’occasion du 75e anniversaire de la libération du camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE

Doria Chouviat, à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), le 12 janvier. Elle est la veuve de Cédric Chouviat, qui a fait un malaise cardiaque à la suite d’une interpellation de la police, le 3 janvier à Paris. Il est mort deux jours plus tard. Les résultats de l’autopsie font état d’une « manifestation asphyxique » avec une « fracture du larynx ». JULIE GLASSBERG

L’autoroute 9 (A9), qui relie la frontière espagnole à Orange, est symbolique de la France désarticulée sur laquelle le Rassemblement national (RN) fait son terreau. A Perpignan, le quartier Saint-Jacques est le plus pauvre de France. Au Pontet, le maire RN a inauguré une mosquée. SANDRA MEHL

Depuis le 1er février, les 4 200 km de frontière terrestre entre la Chine et la Russie ont été fermés. Les Chinois placés sous quarantaine pour cause de coronavirus ont interdiction de pénétrer en Russie. Coté russe, un agent du service fédéral à un poste-frontière, à Blagovechtchensk, le 24 février. EMILE DUCKE

Depuis le début du mouvement, en octobre 2019, les contestataires réclament la « chute du régime » irakien instauré après l’occupation américaine de 2003, et dominé par les partis chiites, ainsi que le renouvellement du personnel politique, jugé incompétent et corrompu. Des milliers d’étudiants défilent de l’Université de Bagdad à la place Tahrir, épicentre de la contestation, le 9 février. LAURENT VAN DER STOCKT

Trois ans après avoir anéanti les ambitions présidentielles de François Fillon, le « Penelopegate » se dirige vers un épilogue judiciaire à haut risque pour l’ancien premier ministre, qui comparaît devant le tribunal correctionnel de Paris, pour détournement de fonds publics. Penelope et François Fillon quittent le tribunal après un report d’audience, le 24 février. JULIEN MUGUET

Pomme, chanteuse de 23 ans, récompensée par la Victoire de l’album révélation pour « Les Failles ». A Paris, le 3 février. RÉMY ARTIGES

Le conseil de défense cherche à contenir l’épidémie due au nouveau coronavirus, qui a déjà touché 100 personnes en France. Au palais de l’Elysée, le 29 février. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE

Encouragés par le « plan de paix » américain, les colons de Cisjordanie voient leurs idées triompher. A la veille des élections législatives israéliennes, le rêve initial d’une poignée de zélotes s’est imposé au pays. A l’avant-poste de Havat Gilad, le 23 février. TANYA HABJOUQA / NOOR

Au moment même où le président des Etats-Unis, Donald Trump, devant 100 000 personnes réunies dans l’immense stade de cricket d’Ahmedabad, magnifiait « l’harmonie » censée régner entre les différentes religions du pays, des violences entre hindous et musulmans éclataient à New Delhi, la capitale. ISHAN TANKHA

En 2018, le sabre laser a été intégré à la Fédération française d’escrime. Quelque 1 200 pratiquants sont répartis dans une centaine de clubs. A Saint-Lô, le 12 février. ODHRAN DUNNE

Après des années de vie commune, ils ont changé d’identité de genre, de prénom, d’apparence. Un véritable chamboulement pour le couple. Laura et Virginie Kerivel retrouvent progressivement le chemin de la vie à deux. A Nîmes, le 7 février. MARTIN COLOMBET

Hasard, culot et improvisation, l’artiste russe Piotr Pavlenski raconte comment il a piégé Benjamin Griveaux. A Paris, le 20 février. JULIEN DANIEL / MYOP

Les manifestations et la polémique n’ont pas empêché Roman Polanski d’être sacré meilleur réalisateur, lors de la cérémonie des Césars. Ce qui n’a pas réjoui l’actrice Adèle Haenel, qui a quitté la salle. Manifestation à Paris, le 28 février. JULIEN MUGUET

En Lombardie, à une soixantaine de kilomètres au sud de Milan, se trouve la « zone rouge », soit onze communes, dans lesquelles on ne doit plus pouvoir entrer, et que l’on ne devrait surtout plus quitter. Quelque 50 000 habitants sont concernés. GABRIELE MICALIZZI / CESURA

Joann Sfar, écrivain, bédéiste et cinéaste, lance un appel au secours avec son dernier roman « Le Dernier Juif d’Europe ». « L’antisémitisme est un vecteur de haine consensuel », dit-il. A Paris, le 24 février. FRED STUCIN

« Contre le patriarcat et le 49.3 », des dizaines de milliers de manifestantes se retrouvent à Paris lors de la Journée internationale des droits des femmes, le 8 mars. Leurs slogans font référence au César remis à Roman Polanski et à la réforme des retraites, dont les femmes sont vues comme « les grandes perdantes ». CAMILLE GHARBI

Le 3 mars, l’Assemblée nationale rejette les motions de censure à l’égard de l’utilisation du 49.3 par le gouvernement d’Edouard Philippe, et adopte le projet de loi instituant un système universel de retraites. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE

Dans le nord-ouest de la Syrie, Idlib est devenue une enclave peuplée de 3 millions d’habitants coincée entre les forces prorégime et la police d’Ankara. Le 6 mars. LORENZO MELONI / MAGNUM PHOTOS

Masques, gel hydroalcoolique, gants, et bulletins de vote à Lyon, le 15 mars. Les Français sont appelés aux urnes pour le premier tour des élections municipales dans quelque 35 000 communes. BRUNO AMSELLEM / DIVERGENCE

Encouragés par les déclarations des autorités turques, des milliers de réfugiés ont cru le passage vers la Grèce possible, mais se retrouvent bloqués dans la zone tampon entre les deux pays. Des volontaires distribuent de la nourriture à des réfugiés afghans. A Doyran, le 2 mars. BYRON SMITH

Emmanuel Macron annonce une série de mesures face à la propagation du Covid-19, lors d’une allocution télévisée, le 12 mars. « Le gouvernement mobilisera tous les moyens financiers nécessaires pour porter assistance (…), pour sauver des vies quoi qu’il en coûte. » JEAN-CLAUDE COUTAUSSE

Edouard Philippe vient d’annoncer la fermeture dès minuit « de tous les lieux recevant du public, non indispensables à la vie du pays ». Des centaines de jeunes gens se pressent les uns contre les autres, dans les bars des quartiers les plus jeunes de Paris. ODHRAN DUNNE

Quelques heures avant le début du confinement, le 16 mars, de nombreuses personnes ont décidé de quitter la capitale pour se mettre au vert, malgré les risques sanitaires. JULIEN MUGUET

Martin Hirsch est le directeur général de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris, le premier groupe hospitalier de France, avec 39 établissements et près de 10 millions de patients accueillis chaque année. Selon lui, « les hôpitaux de l’AP-HP n’ont jamais été confrontés à un phénomène d’une telle ampleur ». A Paris, le 13 mars. BRUNO FERT

Les familles s’adaptent tant bien que mal au confinement. Dans ce climat anxiogène, une solidarité inédite se met en place. A Montpellier, le 16 mars. JULIEN GOLDSTEIN

Les mesures de confinement pour endiguer l’épidémie sont entrées en vigueur dans tout le pays. Les marchés sont rapidement vidés et les supermarchés sont pris d’assaut. A Blagnac (Haute-Garonne), le 17 mars. VINCENT NGUYEN / RIVA PRESS

Paris est désert, le Louvre est quasi vide. Depuis le 17 mars, tous les lieux publics non indispensables sont fermés, afin de lutter contre la propagation du Covid-19. ODHRAN DUNNE

Un employé des pompes funèbres transporte le cercueil d’une dame morte dans la nuit des suites du Covid-19, à Paris, le 18 mars. Elle sera enterrée seule, ou presque, dans le cadre des dispositions relatives à la lutte contre le virus. LUCAS BARIOULET

Un mois après le début du confinement, les attestations de déplacement dérogatoire numériques sont disponibles. Tous les jours sur les sentiers alpins, le peloton de gendarmerie de haute-montagne effectue des contrôles. A Chamonix-Mont-Blanc (Haute-Savoie), le 14 avril. MORGAN FACHE / ITEM

Wuhan, point de départ de l’épidémie, sort du confinement. Le 4 avril, l’activité reprend lentement, la Fête des morts devient un hommage aux victimes du Covid-19. GILLES SABRIÉ

En Chine, les contrôles restent très stricts : le traçage numérique est systématique, les quatorzaines sont effectuées dans les hôtels, où les repas sont servis par des robots. GILLES SABRIÉ

C’est un ballet d’ambulances, de brancards et de personnels soignants qui défilent. Pour l’opération Chardon, le 10 avril, deux TGV (Chardon 9 et 10) sont mis à disposition des services de santé pour évacuer 45 patients d’Ile-de-France vers Bordeaux et Poitiers, afin de libérer des lits de réanimation. LAURENCE GEAI

Les quartiers populaires entament leur deuxième mois de confinement à bout de souffle. Il y a ceux qui ont encore un travail et prennent tous les risques pour le garder. Ceux qui craignent pour l’avenir de leurs enfants. Et il y a ceux qui ont faim. A Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), le 15 avril, l’association Aclefeu et le centre social Toucouleurs organisent des distributions de nourriture. GUILLAUME HERBAUT

Au Centre d’hébergement et d’assistance aux personnes sans abri de Nanterre, des sans-domicile-fixe peuvent dormir dans des chambres avant de repartir le matin. Mais l’épidémie a bouleversé ce rituel : les 230 personnes accueillies, dont plusieurs sont positives au coronavirus, y sont désormais confinées. Le 2 avril. AUGUSTIN LE GALL

Femmes de ménage, brancardiers, magasiniers : derrière les soignants s’active tout un personnel sans qui l’hôpital ne tournerait pas. « Quand il y a du miel, on le mange ensemble, quand c’est amer, on continue à travailler ensemble. Avec les infirmières et les aides-soignantes, on forme une équipe », dit Diby, femme de ménage. A Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne), le 10 avril. LUCAS BARIOULET

A l’Ehpad des Platanes de Saint-Tropez (Var), 18 femmes, membres du personnel, ont choisi de se confiner avec les résidents. Une cohabitation « très douce » qui a duré plusieurs semaines. Le 12 avril. PATRICK GHERDOUSSI / DIVERGENCE

C’est devenu un rituel dans toute la France. A 20 heures, les applaudissements résonnent pour remercier les professionnels de santé qui se battent jour et nuit pour tenter de sauver les malades. Au Havre (Seine-Maritime), à Alise-Sainte-Reine (Côte-d’Or), à Toulouse (Haute-Garonne) et à La Roque-d’Anthéron (Bouches-du-Rhône), le 14 avril. FLORENCE BROCHOIRE. CLAIRE JACHYMIAK. ULRICH LEBEUF/MYOP. FRANCE KEYSER/MYOP

Le confinement a laissé les chauffeurs professionnels presque seuls sur les routes de France. « La première semaine, c’était le chaos. On n’avait pas prévu la fermeture des restos. Les parkings étaient bloqués, et les sanitaires fermés. On avait vraiment l’impression d’être des pestiférés », raconte Pierre. A Fontenay-Trésigny (Seine-et-Marne), le 22 avril. GUILLAUME HERBAUT

Au Burkina Faso, l’hôpital de Ouagadougou a été réquisitionné pour abriter la prise en charge des malades du Covid-19. Malgré le manque de matériel, la fatigue, et parfois un sentiment d’impuissance, les soignants doivent s’occuper des patients les plus gravement atteint. Le 14 avril. SOPHIE DOUCE

Au Brésil, partout ou presque, on creuse. Des trous, des fosses, par milliers. A la pelle et à la pioche quand on dispose d’un peu de temps. Pas pour planter du café, comme avant. Aujourd’hui, on creuse des trous pour enterrer des corps. Le Covid-19 est arrivé « et c’est chaque jour de pire en pire », constate Paulo, croque-mort à Sao Paulo. Le 21 avril. AVENER PRADO

Une rentrée particulière. Les écoles accueillent à nouveau les élèves volontaires. Les enseignants voient et revoient les gestes barrières. A Saint-Martin-d’Hères (Isère), le 12 mai. PABLO CHIGNARD

Emmeline et Veronica ne sortent pratiquement plus de chez elles depuis le début du confinement. « Rester à la maison, j’ai toujours détesté ça. Maintenant, je dois rester là, en permanence. C’est épuisant », reconnaît Veronica. A New York, le 27 mai. KHOLOOD EID

Comme 62 % des Américains, Veronica, qui vit à New York, préfère rester chez elle, sauf pour faire des courses essentielles. Aux Etats-Unis, le risque de tomber malade se double de la crainte de devoir faire face au coût potentiel des soins. Le coût moyen brut d’un traitement en cas de Covid-19 dans les hôpitaux américains est estimé à 30 000 dollars. KHOLOOD EID

Sandie a 76 ans, cinq chiens et sa propre maison à Tehachapi (Californie). Edgar, 93 ans, vit dans une maison avec jardin à Los Angeles. Quant à Shane, 90 ans, il partage une résidence avec d’autres seniors à Santa Monica. Près d’un quart des plus de 65 ans souffrent d’isolement social. ISADORA KOSOFSKY

Depuis le mois de mars, des millions d’hommes et de femmes sont bloqués dans les grandes villes indiennes, victimes indirectes de la crise due au coronavirus. En quelques heures, ces journaliers, employés dans le secteur informel, ont tout perdu : leur travail, leurs moyens de subsistance et souvent leur logement. A New Delhi, le 22 mai. ISHAN TANKHA

L’aéroport de Châlon-Vatry (Marne) a été réquisitionné par l’Etat pour le pont aérien entre la Chine et la France, afin d’acheminer 2 milliards de masques. Le 13 mai. LAURENCE GEAI

Après plusieurs jours d’émeutes, des manifestations ont éclaté fin mai dans plusieurs villes américaines, comme à Memphis (Tennessee) ou Oxford (Missouri). Elles surviennent après la mort de George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans, et ce malgré l’inculpation pour homicide involontaire du policier arrêté. ANDREA MORALES

ANDREA MORALES

Le 11 mai, les Français retrouvent une liberté de mouvement sous contrôle. La vie (presque) normale reprend, comme ici sur les quais du RER D, à Paris. BENJAMIN GIRETTE

Après de longues semaines, La Grande-Motte (Hérault) peut de nouveau accueillir les plagistes, dans des emplacements individuels. Premier jour de vacances à la « plage statique », le 21 mai. SANDRA MEHL

A l’arrêt depuis mars, l’usine PSA de Mulhouse (Haut-Rhin) rouvre progressivement ses portes, le 11 mai. PASCAL BASTIEN

La fermeture des frontières entrave la vie des populations qui vivent à cheval entre la France et l’Espagne. A Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), le 19 mai. AXELLE DE RUSSÉ

Pour la première fois depuis huit semaines, les Italiens peuvent sortir de chez eux librement. Le pays sort du confinement à petits pas. A Rome, début mai. SAMUEL GRATACAP

Premier week-end de déconfinement, familles et surfeurs retrouvent les plages malgré des températures fraîches. A Belle-Ile-en-Mer (Morbihan), le 11 mai. THOMAS BREMOND

En Russie, beaucoup de citadins retrouvent le charme de leurs datchas, ces maisons de campagne plus ou moins modestes, dont l’histoire est indissociable de celle du pays. Le 9 mai. MARIA TURCHENKOVA

Après cinquante-cinq jours de réclusion forcée et dans la crainte d’une nouvelle flambée de Covid-19, une partie des Français renoue avec des petits plaisirs, avec prudence. NICOLAS KRIEF, AGNES DHERBEYS/MYOP, WILLIAM BEAUCARDET

L’édition 2020 du festival du cinéma plonge Cannes dans une « ville décor » privée de stars. Le 13 mai. LAURA HENNO

Les salles obscures restent fermées à cause de l’épidémie due au coronavirus, la place des Quinconces, à Bordeaux, s’est transformée en drive-in pour quelques séances. Le 16 mai. SOPHIE GARCIA

Ils sont des milliers de manifestants à répondre à l’appel du comité Adama, lancé par Assa Traoré, le 13 juin à Paris. Anonymes ou vedettes, fidèles du comité Adama et « gilets jaunes », jeunes et vieux, Noirs et Blancs, militants de Lutte ouvrière, antifascistes, anciens et nouveaux militants du combat contre les violences policières… AGNES DHERBEYS / MYOP

La crise sanitaire a révélé l’importance « des femmes et des hommes que nos économies reconnaissent et rémunèrent si mal », a déclaré le président de la République. Les premiers de corvée, ces agents de caisse, de nettoyage ou de sécurité, ces éboueurs ou aides à domicile, sont souvent des travailleurs étrangers sans papiers, comme ici à Paris et à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le 15 juin. CAMILLE MILLERAND

« Héros d’hier, oubliés aujourd’hui. » A quelques jours de la clôture du Ségur de la santé, les personnels hospitaliers manifestent dans des dizaines de villes, pour obtenir plus que les 6,3 milliards d’euros déjà mis sur la table par le gouvernement et considérés comme insuffisants pour revaloriser les métiers de l’hôpital public. A Paris, le 30 juin. JULIEN DANIEL / MYOP

La peine s’est mêlée à l’espoir lors des funérailles de George Floyd. Des centaines de personnes ont rendu un dernier hommage à cet Afro-Américain devenu le symbole des violences policières, mort étouffé par le genou d’un policier de Minneapolis alors qu’il gisait au sol, menotté. A Houston (Texas), le 9 juin. FRED AGHO

Entre 1960 et 1980, Félix Mora, sergent recruteur des « trente glorieuses », a écumé le Maroc pour trouver les mineurs qui manquaient alors aux houillères du Nord et de Lorraine. Son nom reste vivant dans la mémoire de dizaines de milliers de familles en France. Brahim Kawtar est l’un d’eux. Il a travaillé dans la mine pendant vingt-cinq ans. A Forbach (Moselle), le 8 juin. AIMEE THIRION

Féminicides, un mot, et tant de questions. Derrière les meurtres relatés par les médias se cache un phénomène de société qui trouve ses racines dans les inégalités hommes-femmes. « Le Monde » a enquêté sur ces femmes tuées par leur compagnon et a radiographié les quelque 120 féminicides commis au sein du couple en 2018. CAMILLE GHARBI, LAIA ABRIL

Le ministre de la santé, Olivier Véran, détaille la stratégie pour éviter une seconde vague. A Paris, le 24 juin. JULIEN DANIEL / MYOP

Le 2 juin, la France entre dans la « phase 2 » de son déconfinement. Sur les terrasses de bars, des ours en peluche ont été installés pour respecter la distanciation sociale, les restaurants aménagent leurs salles, les piscines, les parcs d’attraction rouvrent au public. UGO AMEZ, PASCAL BASTIEN/DIVERGENCE, VALERIO VINCENZO

Marie Cau est devenue le 15 mars la première maire transgenre élue en France, dans le village de Tilloy-lez-Marchiennes (Nord). « Je suis devenue le symbole d’une normalité possible », dit-elle. Le 6 juin. EDOUARD BRIDE

Thomas Dutronc sort « Frenchy », nouvel album avec Django Reinhardt comme référence absolue. A Paris, le 12 juin. JEAN FRANCOIS ROBERT

Les associations d’aide alimentaire font face à un « raz de marée de la misère ». Depuis le début du confinement, ce centre de distribution des Restos du cœur vient en aide à 2 500 personnes par semaine, soit une hausse de 70 % par rapport à la même période en 2019. A Paris, le 18 juin. GUILLAUME HERBAUT

Le gouvernement israélien a annoncé vouloir enclencher l’annexion d’une partie de la Cisjordanie occupée dès le 1er juillet. Les Palestiniens épient les petits changements pour deviner quel sera leur sort. Dans la vallée du Jourdain, difficile pourtant de démêler ce qui annonce l’annexion de ce qui résulte de l’occupation. A Al-Maleh, le 17 juin. TANYA HABJOUQA / NOOR

Le second tour des élections municipales s’est achevé le 28 juin, plus de trois mois après le premier. Perpignan bascule à l’extrême droite et élit Louis Aliot. Anne Hidalgo triomphe à Paris, Edouard Philippe regagne sa ville du Havre, tandis Jean-Claude Gaudin vit sa dernière soirée électorale à Marseille. GEORGE BARTOLI/DIVERGENCE. LAURENCE GEAI. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE. FRANCE KEYSER/MYOP

De la crise des « gilets jaunes » à celle due au coronavirus en passant par les manifestations contre la réforme des retraites, les trois ans d’Edouard Philippe au poste de premier ministre auront été mouvementés. Le 3 juillet, Jean Castex le remplace à la tête du gouvernement, et il quitte l’hôtel de Matignon à pied, en saluant son personnel. JULIEN MUGUET

Après la période de confinement, à la frontière franco-italienne, que l’on voit en contre-bas, le « manège » a vite repris : des migrants tentent de passer en France par tous les moyens, en train, voiture ou camion, ou à pied par la montagne, en essayant de tromper la surveillance policière. Sur la plage de Vintimille, le 6 juillet, un groupe de mineurs, arrivés par la route des Balkans il y a quelques jours, attend le moment propice. SINAWI MEDINE

Cent ans après la signature du traité de Trianon, qui a vu la dislocation de la Hongrie, ils sont encore 2 millions de Hongrois à vivre à l’extérieur des frontières nationales. Le premier ministre nationaliste, Viktor Orban, les choie : « Il nous envoie de l’argent, pour les enfants. Ce n’est pas beaucoup, mais c’est suffisant pour acheter du pain », vante, le 2 juillet, Veronika Csibi, devant sa maison de la vallée d’Uzului (en Roumanie). ED ALCOCK / MYOP

Jean-Pascal Zadi entre comme réalisateur dans le circuit commercial avec « Tout simplement noir », une comédie qui colle drôlement à l’actualité. L’histoire est celle d’un acteur noir raté qui organise une marche de la colère antiraciste. Ou comment être, en même temps, au cœur des choses et à côté de la plaque. JULIEN MIGNOT

Au début de l’été, la photojournaliste Sandra Mehl s’est immergée au Cap d’Agde, aux côtés des vacanciers – pour certains naturistes – et des professionnels du tourisme. Entre bain de soleil et masques, rosé et gel hydroalcoolique, parties de pétanque et gestes barrières… la menace du Covid-19 reste présente, avec, pour les estivants, la tentation d’oublier, après plusieurs mois de confinement. SANDRA MEHL

Le 9 juillet, l’armée de l’air s’entraîne au-dessus de Paris pour le défilé du 14-Juillet. Parmi les avions, un modèle A400M conçu pour transporter jusqu’à 37 tonnes de fret sur 4 500 km avec 116 soldats, mais aussi des véhicules militaires, qui peuvent embarquer et débarquer à l’aide d’une rampe. Pour l’occasion, celle-ci a été ouverte, afin de permettre à la photographe de saisir Paris, vue du ciel… LAURENCE GEAI

A Dax, le premier « village Alzheimer » de France détonne par son approche apaisée. Seize « maisonnées » calmes et lumineuses, une supérette, un salon de coiffure, une médiathèque, un terrain de pétanque… et un éducateur sportif. Tous les jours, comme ici le 7 juillet, Dimitri organise des sessions individuelles, en extérieur ou dans les chambres. Les villageois l’attendent souvent avec impatience. AXELLE DE RUSSÉ

La commune de Fondettes accueille l’unique centre de vacances de France hébergeant des personnes âgées dépendantes et leur conjoint aidant. Christiane, devenue « infirmière de son mari » s’apprête à donner le repas à « André le ressuscité », le 20 juillet. Ce dernier a subi tant de calamités qu’elle renonce à les lister. Après un cancer, deux opérations à cœur ouvert et un foie défaillant, le Covid-19 l’a laissé sous oxygène. CONSTANCE DECORDE / HANS LUCAS

James Carlès, 52 ans, nous promène le 10 juillet à travers les quartiers du Mirail, à Toulouse (ici près du lac de La Reynerie). Le chorégraphe du spectacle « Coupé-décalé », créé avec la Sud-Africaine Robyn Orlin, est également chercheur depuis sept ans à l’université du Mirail, où il travaille sur les discriminations et la « pensée décoloniale ». GUILLAUME RIVIÈRE

A Aubervilliers le 22 juillet, plus d’un millier de personnes dormaient à la rue. Afghans ou Soudanais pour la plupart, ils souhaitent demander l’asile en France. Leurs tentes sont collées les unes aux autres sur les berges, et l’organisation Médecins sans frontières (MSF) note la récurrence d’« états d’anxiété importants », mais aussi « beaucoup de problèmes de peau, des douleurs gastriques et des problèmes dentaires ». BRUNO FERT

En Amazonie, la réserve Chico Mendes devait être un exemple d’exploitation respectueuse de l’environnement. Devenue symbole de la destruction de cet écosystème majeur, elle est désormais saccagée par les incendies et la déforestation. « Delmar » Ferreira da Silva, ancien saigneur d’hévéa est devenu éleveur illégal : « Le bétail, c’est rentable. On n’a pas d’argent. il faut qu’on mange. On n’a pas le choix ! » AVENER PRADO

Le 2e régiment étranger d’infanterie (REI) rentre du Mali. A Nîmes le 31 juillet, à l’ombre des platanes de la place d’armes, les revenants débarquent, et saisissent leur paquetage en silence sous l’œil voilé de fatigue de leur chef. Depuis février, ils traquaient les djihadistes de l’organisation Etat islamique dans le Sahara. EDOUARD ELIAS

Le Cachemire vit à huis clos depuis la révocation de son autonomie par l’Inde, en août 2019. Une année d’enfer accompagnée d’une campagne de détention des figures politiques locales et de torture des opposants, sans Internet ni accès pour la presse étrangère. Ce jeune homme de 19 ans, originaire de Pulwama, a été detenu et torturé par l’armée indienne. « Ils m’ont électrocuté et battu sans aucune pitié », témoigne-t-il le 31 juillet. SHOWKAT NANDA

Le traditionnel défilé des armées à Paris, pour la fête nationale, est remplacé par une cérémonie au format réduit, qui a mis à l’honneur les militaires et les civils mobilisés pendant la crise sanitaire. L’événement, qui rassemble d’habitude une foule compacte, n’était pas ouvert au public, mais retransmis à la télévision. La cérémonie s’est achevée par un hommage plus large aux soignants, au son de « La Marseillaise ». JEAN-CLAUDE COUTAUSSE

A Berck-sur-Mer le 16 août, une cinquantaine de Parisiens privés de vacances profitent de la plage. Le Secours populaire multiplie, cette année, les sorties d’une journée plutôt que les séjours. Selon le Credoc, 36 % des enfants de 5 à 19 ans, soit 4,5 millions de jeunes, n’ont pas pris de vacances au cours des douze derniers mois, et la saison 2020 s’annonce pire. DIANE GRIMONET

La multiplication des ouvrages hydroélectriques en Chine et au Laos perturbe le cours du Mékong, plus gros réservoir de poissons d’eau douce au monde. Le 1er août, un pêcheur témoignait : « Quand j’étais jeune et que j’allais pêcher avec mon grand-père, on pouvait ramener une quarantaine de poissons par jour. […] Maintenant, on est content quand on en prend une dizaine. » JITTRAPON KAICOME

Les Américains, réunis sous la devise « Black Lives Matter », marchent contre le racisme à Washington le 28 août. Au mémorial de Lincoln, cinquante-sept ans auparavant, Martin Luther King déclamait « I Have a Dream ». LAYLAH AMATULLAH BARRAYN

Voilà un an que le Cachemire vit sous la tutelle directe de New Delhi. Dans la localité de Nowhatta (ici le 1er août), la fibre indépendantiste est profondément ancrée, et les manifestations contre le pouvoir indien sont fréquentes. SHOWKAT NANDA

La double explosion du port, le 4 août, a dévasté la capitale libanaise. Ola, 30 ans, a été blessée au visage, Charbel Succar, grièvement blessé au bras. DALIA KHAMISSY

Fatima Daas (ici le 17 août à Paris) signe « La Petite Dernière », son premier livre, roman d’apprentissage lesbien autant que corps-à-corps avec Dieu. Née au sein d’une famille musulmane, elle confie : « La relation avec Dieu est beaucoup plus forte que celle que je peux avoir avec une fille. » RÉMY ARTIGES

Les sexagénaires originaires du Groland Benoît Delépine et Gustave Kervern continuent de dénoncer les tares de la société actuelle et s’en prennent aux géants du numérique, à travers leur long métrage « Effacer l’historique ». RUDY WAKS

En Champagne, le 20 août, vendanges à haut risque : quelque 100 000 travailleurs saisonniers, venus de toute la France et pour moitié de l’étranger, essentiellement d’Europe de l’Est, sont arrivés dans la région pour la récolte. Les autorités sanitaires tentent de prévenir les foyers épidémiques. KAMIL ZIHNIOGLU

A quelques jours de la rentrée des classes, Jean Castex, premier ministre, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation nationale, et Olivier Véran, ministre de la santé, font le point sur l’épidémie de Covid-19. Vingt et un départements sont désormais en zone rouge pour circulation active du virus. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE

Jean-Baptiste Alaize, victime du génocide au Rwanda, trouve refuge en France. Athlète paralympique, il collectionne les exploits, dont celui d’être quadruple champion du monde de saut en longueur. Installé aux Etats-Unis, il fait l’objet d’un documentaire, « Rising Phoenix », sorti en août sur Netflix. A Montélimar (Drôme), le 15 septembre. ARNOLD JEROCKI/DIVERGENCE

En présentiel, en « distanciel », en hybride… Les étudiants reprennent le chemin des amphithéâtres dans un climat chaotique. Rapidement les clusters se multiplient dans les milieus scolaire et universitaire. A Chennevières-sur-Marne (Val-de-Marne) et à Bordeaux. HUGO AMEZ ; LUCAS BARIOULET

Dans le port de Beyrouth, le 1er septembre, au milieu des gravats et des poutres métalliques pliées par l’explosion survenue le 4 août, le président français, Emmanuel Macron, a défendu la souveraineté du Liban tout en plaçant sous tutelle ses dirigeants. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE

Au Liban, plus de 50 % de la population a basculé sous le seuil de la pauvreté, sur fond d’une grave crise économique et financière. Les « barques de la mort », celles du désespoir, se sont multipliées et tentent tous les jours la traversée vers Chypre dans l’espoir d’un asile européen – et avec elles les disparus en mer et les familles endeuillées. A Tripoli, le 29 septembre. DALIA KHAMISSY

La gauche américaine a perdu son icône. Deuxième femme de l’histoire des Etats-Unis à siéger à la Cour suprême, Ruth Bader Ginsburg y a défendu sans relâche l’égalité des sexes. Des milliers d’admirateurs se sont recueillis devant sa dépouille, à Washington, le 23 septembre. ANDRE CHUNG

Les Palestiniens de la « génération Oslo » sont de moins en moins nombreux à croire qu’ils ont le pouvoir de changer leur destin. Beaucoup se contentent de survivre, résignés à voir Israël grignoter peu à peu la Cisjordanie et les laisser sans statut. Rares sont ceux qui, comme Ahed et ses amis de Nabi Saleh, continuent de se battre. Le 18 septembre. TANYA HABJOUQA/NOOR

Lassana Bathily, cet ancien salarié de l’Hyper Cacher qui avait facilité l’assaut des policiers en dessinant un plan du magasin de la porte de Vincennes, arrive au palais de justice de Paris pour l’ouverture, le 2 septembre, du procès des attentats de janvier 2015. LAURENCE GEAI

Très loin des caméras du sport professionnel et des tests de dépistage à répétition, il y a le monde amateur. Des milliers de terrains, de gymnases et de bassins ont rouvert depuis la rentrée de septembre, alors que la menace du Covid-19 se fait chaque jour plus pressante. A Bar-sur-Aube (Aube), le 6 septembre. ARNAUD FINISTRE/HANS LUCAS

Les professionnels de santé sont confrontés à un afflux de patients ayant contracté le Covid-19 lors de la première vague et présentant des symptômes persistants, malgré des examens cliniques normaux. A l’hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine) a été mis en place un programme destiné à prendre en charge ces malades qui ne guérissent pas. Le 10 septembre. AXELLE DE RUSSÉ

L’ECMO est un circuit d’échanges gazeux artificiel organisé autour d’une membrane extracorporelle ; il permet de prendre en charge les fonctions vitales que les poumons de ce patient ne sont plus en mesure d’assurer : l’oxygénation du sang et l’élimination du CO2. A la Pitié-Salpétrière, le 11 septembre. BRUNO FERT

En Inde, les écoles publiques et privées ont mis en place des cours en ligne, auxquels n’ont pas accès les enfants pauvres, faute d’équipement. Des centres de soutien scolaire à destination des enfants des bidonvilles tentent de pallier cette situation en organisant des cours, souvent dans des lieux de fortune . Exemple avec cette école en plein air située à proximité d’un pont en construction, à New Delhi, le 20 septembre. ISHAN TANKHA

La Pologne a mis en place un plan de solidarité pour aider les opposants au régime d’Alexandre Loukachenko en Biélorussie. Ceux qui ont été blessés lors de manifestations sont pris en charge dans un sanatorium, à Duszniki-Zdroj, dans l’ouest du pays. Le 18 septembre. KUBA KAMINSKI

Marseille se révolte contre les nouvelles restrictions relatives à l’épidémie, vécues comme un « affront ». Le 25 septembre, plusieurs élus locaux contestent les mesures sanitaires – à commencer par la fermeture des bars et restaurants –, qu’ils jugent « injustes ». Cependant, la situation sanitaire de la France ne cesse de se dégrader. OLIVIER MONGE/MYOP

L’écorégion du Pantanal (Brésil), paradis de biodiversité, a des allures de cimetière. Depuis le début de l’année, plus de 16 000 départs de feu ont été comptabilisés dans la région. L’immense prairie inondée aurait perdu 20 % à 25 % de sa superficie, soit 3 millions à 4 millions d’hectares partis en fumée. Aux abords de la Transpantaneira, le 23 septembre. VICTOR MORIYAMA

Le spectacle protéiforme qu’est « Le Vol du Boli » consacre la rencontre entre Damon Albarn (ici, à Paris, le 22 septembre), leader des groupes Blur et Gorillaz, et le cinéaste mauritanien Abderrahmane Sissako, qui avec « Timbuktu » rafla sept Césars en 2015. MATHIEU ZAZZO

« L’apéro avec » le plus long de l’histoire ? Il aura en tout cas fallu trois rencontres avec Aurore Bergé, députée (LRM, Yvelines) de 33 ans. A Paris, le 14 septembre. ROBERTO FRANKENBERG

Moins d’une semaine après le plus gros démantèlement de campement que Calais (Pas-de-Calais) ait connu depuis 2016, certains migrants sont déjà de retour. D’importants moyens policiers ont été mobilisés pour évacuer une zone près de l’hôpital de la ville, où vivaient des Soudanais, des Iraniens, des Erythréens, ou encore des Ethiopiens. Le 29 septembre. SAMUEL GRATACAP

Bastien Doudaine est médecin en cabinet. Durant le confinement, il a lutté contre la flambée épidémique auprès de SOS Médecins à Lyon et dans ses environs. Mais Bastien est aussi photographe. Equipé de son appareil photo, il est retourné voir ses collègues fin septembre, lorsqu’il a constaté la reprise de l’épidémie de Covid-19. BASTIEN DOUDAINE

Une attaque à l’arme blanche a fait deux blessés, vendredi 25 septembre à Paris, près des anciens locaux de « Charlie Hebdo ». BENJAMIN GIRETTE

Les morts et mutilations suspectes de chevaux, signalées par centaines depuis le printemps, inquiètent, notamment en Bretagne, où les professionnels alternent entre nervosité, paranoïa et résignation. Une dizaine de volontaires effectuent des rondes quotidiennes sur les hauteurs de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), le 29 septembre. JAVIER BELMONT

L’Etat de l’Arizona est l’un de ceux qui vont faire la différence le 3 novembre, jour de l’élection présidentielle. Le candidat démocrate Joe Biden y est attendu avec impatience, tandis que son adversaire Donald Trump reporte sa venue en raison de son hospitalisation. A Scottsdale, le 3 octobre. ADRIANA ZEHBRAUSKAS

Des tirs d’artillerie des forces azerbaïdjanaises ont tué 4 civils et blessé 11 personnes à Martouni dans le Haut-Karabakh, à 20 kilomètres de la ligne de front. Des civils sont réfugiés dans un abri antibombe. Le 1er octobre. RAFAEL YAGHOBZADEH

La présence des talibans au sein du pouvoir et le poids de leur interprétation rigoriste de l’islam font planer l’inquiétude au sein de l’intelligentsia afghane, notamment chez les femmes. A Kaboul, le 3 octobre. ANDREW QUILTY

Après le passage de la tempête Alex, des hélicoptères de l’armée de terre ratissent l’arrière-pays niçois, et ravitaillent des villages isolés, coupés du monde. Le 6 octobre. JEANNE FRANK/DIVERGENCE

Au cœur de l’hôpital Bichat, à Paris, Le Monde raconte, tout au long de la deuxième vague de l’épidémie de Covid-19, les vies bouleversées des soignants, des patients et de leurs familles. Le 21 octobre. JULIE BALAGUÉ

L’ordre a été donné aux civils encore présents en ville d’évacuer Stepanakert, et de fuir. Dans la matinée, il y avait bien quelques tirs de roquette de temps à autre, mais la « capitale » du Haut-Karabakh en a pris l’habitude en six semaines de guerre. Le 11 octobre. LAURENT VAN DER STOCKT

Huit métropoles et toute la région Ile-de-France sont contraintes à un couvre-feu, le 17 octobre. A Montpellier, la place de la Comédie se vide dès 20 heures. JULIEN GOLDSTEIN

A Marseille, un McDonald’s a troqué les hamburgers pour la distribution de colis alimentaires. Occupé par ses salariés, le restaurant de Saint-Barthélemy est devenu une plate-forme de distribution pour aider les personnes touchées par la crise due au Covid-19. Le 12 octobre. YOHANNE LAMOULÈRE/TENDANCE FLOUE

Un professeur, Samuel Paty, a été assassiné vendredi 16 octobre par un islamiste. Un « héros tranquille » à qui Emmanuel Macron et toute la nation ont rendu hommage le 21 octobre. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE ; LAURENCE GEAI

Jeudi 22 octobre, à Varsovie, le Tribunal constitutionnel, étroitement contrôlé par la majorité ultraconservatrice de Droit et justice, a déclaré l’avortement en raison d’une malformation du fœtus, même « grave et irréversible », inconstitutionnel, délégalisant l’IVG dans le pays. Manifestation à Varsovie, le 28 octobre. KASIA STREK

Une attaque au couteau a eu lieu le 29 octobre à l’intérieur et aux alentours de la basilique Notre-Dame-de-l’Assomption à Nice. FRÉDÉRIC PASQUINI

De Nashville (Tennessee) à Los Angeles (Californie), en passant par Phoenix (Arizona) et Minneapolis (Minnesota), six photographes ont interrogé des jeunes de moins de 30 ans, électorat-clé de l’élection présidentielle américaine, sur leurs intentions. ANDREA ELLEN REED ; MICHAEL CHRISTOPHER BROWN ; ADRIANA ZEHBRAUSKAS ; STACY KRANITZ

L’ambiance du 30 octobre est celle d’une longue journée morose, où la peur de l’épidémie a fait place à la lassitude. A Villeneuve-d’Ascq (Nord), les supermarchés ont installé un chapiteau où on peut faire ses achats en gros volume et payer en différé. AIMÉE THIRION

Partout en France, l’écho des villes témoigne d’une vie persistante en ce premier jour de reconfinement, malgré les rideaux baissés de nombreux commerces et restaurants. Le docteur F., généraliste, poursuit ses visites, le 30 octobre à Plougonvelin (Finistère). VASSILI FEODOROFF

Le photographe Nicola Lo Calzo fige des moments de vie en Guadeloupe en période de crise sanitaire. Une crise qui se superpose à une dépression économique et sociale désormais chronique sur l’île. A Pointe-à-Pitre, fin octobre. NICOLA LO CALZO

Babacar Gueye, un jeune Sénégalais de 27 ans, a été tué de cinq balles par un policier dans la nuit du 2 au 3 décembre 2015 à Rennes. Près de cinq ans après, l’instruction est bientôt close, selon le procureur. Sa sœur Awa, continue de se battre. Le 12 octobre. THIERRY PASQUET

En Israël, de nombreux jeunes juifs ultraorthodoxes, comme Nati et Haïm, quittent la communauté des « haredim », très rigoriste, pour s’ouvrir au monde. Le 28 octobre. JONAS OPPERSKALSKI

A Dadivank (Haut-Karabakh), dans le district de Kalbajar, Yenok et Amalia, un couple du village, viennent de mettre le feu à leur maison avant que la zone ne passe sous contrôle azerbaïdjanais. Le 12 novembre. LAURENT VAN DER STOCKT

Les Arméniens croyaient leur armée invincible depuis la victoire contre l’Azerbaïdjan en 1994. Mais l’ampleur de l’assaut mené par leur voisin et la supériorité de son armée ont conduit à une cuisante défaite et à la mort de milliers de jeunes combattants. LAURENT VAN DER STOCKT

Ils sont intérimaires, intermittents du spectacle, jeunes diplômés… Privés de travail à cause de la crise, ils sont pour la première fois contraints, comme Laura, de se tourner vers les banques alimentaires. Elle pose ici avec un colis alimentaire d’une semaine. Au Mans, le 27 novembre. GUILLAUME HERBAUT

« Ce qui est formidable avec l’apéro, c’est que c’est le début, un véritable sas de décompression après le stress et les peurs. » Patrick Pelloux, urgentiste et invité de notre rubrique « Un apéro avec », le 4 novembre. ED ALCOCK/MYOP

Par correspondance ou aux urnes, les Américains se sont pressés en nombre pour voter pour leur candidat à la Maison Blanche. L’incertitude quant au vainqueur du scrutin aura duré plusieurs jours, avant que ne soit levé le voile sur l’identité du 46e président des Etats-Unis : le démocrate Joe Biden. A Prescott (Arizona) et à Philadelphie (Pennsylvanie), le 3 et le 7 novembre. ARNAUD ANDRIEU, BENJAMIN PETIT

La lenteur du dépouillement a alimenté les sarcasmes, l’incompréhension et les critiques. Il a pourtant apporté une autre preuve de la solidité des rouages démocratiques américains. A Philadelphie, dans l’Etat pivot de Pennsylvanie, le comptage est scrupuleusement surveillé. Le 3 novembre. JASON ANDREW

L’Autriche, victime d’un attentat terroriste au sein même de sa capitale. L’individu, tué par la police au cours de l’attaque, a réussi à se procurer des armes et a prêté allégeance à l’organisation Etat islamique alors qu’il sortait de prison. A Vienne, le 7 novembre. DAVID VISNJIC

C’est à Langogne, en Lozère, que l’association Saint-Nicolas, vouée à l’accueil de handicapés vieillissants, a décidé de consacrer un foyer médicalisé aux résidents atteints par le Covid-19. Ce département rural, qui a été largement épargné lors de la première vague, est fortement touché depuis septembre. Le 14 novembre. SANDRA MEHL

Pour tous, les attentats du 13 novembre 2015 à Paris ont fait voler en éclats une trajectoire de vie plus ou moins bien établie. Trous de mémoire, absences inopinées, crises d’angoisse dans les transports… Le retour au travail s’est révélé être un enfer pour les rescapés, tels que Rémi, Anne-Sophie, Camille et Marjorie. EDOUARD CAUPEIL

Depuis le début de l’année, plus de 17 000 Africains sont arrivés aux Canaries, porte d’entrée de l’Union européenne la plus immédiate pour nombre d’entre eux. A Gran Canaria, le 1er novembre. CEZAR DEZFULI

Les dégâts provoqués par la tempête Alex début octobre ont rendu très difficile l’accès à Castérino (Alpes-Maritimes). Lorsque arrivera la neige, ce bourg touristique de la vallée des Merveilles sera isolé jusqu’au printemps 2021. Quatre villageois ont fait le choix de rester, avec en leur possession des denrées pour les six mois à venir. Le 10 novembre. JEANNE FRANK/DIVERGENCE

Plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées, à Paris et dans plusieurs grandes villes françaises, samedi 21 novembre, contre la proposition de loi dite de « sécurité globale » dont l’un des articles concentre de vives critiques de la part des journalistes français, qui y voient un risque d’entrave à la liberté d’informer. LAURENCE GEAI

L’Argentine pleure le footballeur Diego Maradona, mort à la suite d’une crise cardiaque à l’âge de 60 ans. Le 26 novembre, des fans patientent pour un dernier adieu à leur idole, dont le cercueil est exposé dans le palais présidentiel de Buenos Aires. ANITA POUCHARD SERRA

L’oxygénothérapie en aval de l’hôpital fait plutôt consensus parmi les spécialistes, quoique la prise en charge à domicile qu’elle permet fasse débat. A Argenteuil (Val-d’Oise), le 20 novembre. LUCAS BARIOULET

Goris, dernière ville arménienne avant l’enclave du Haut-Karabakh – et autoproclamée indépendante –, a vécu pendant six semaines au rythme de la guerre et a accueilli des milliers de personnes ayant fui les combats. Le 22 et le 23 novembre. OLGA KRAVETS/NOOR

Le 28 novembre, ce sont au moins 133 000 personnes selon les chiffres du ministère de l’intérieur – 500 000 selon les organisateurs – qui ont défilé un peu partout en France contre la proposition de loi « sécurité globale », adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale mardi 24 novembre. AGNES DHERBEYS/MYOP

A Pune, en Inde, un vaccin anti-Covid est déjà produit par millions de doses. Le vaccin Covishield est en attente de l’agrément des autorités sanitaires, européennes et indiennes pour pouvoir être inoculé par piqûre intramusculaire. Le 26 novembre. JOHANN ROUSSELOT/SIGNATURES

La Corée du Sud, qui compte 52 millions d’habitants, est parvenue à limiter son bilan à 549 morts du Covid-19 depuis le début de la pandémie. Une traque méthodique et intrusive associée au déploiement d’une campagne de tests massive et à une quatorzaine stricte à l’entrée sur le territoire a permis de maintenir la liberté de circulation. A Séoul, le 20 novembre. JUAN MICHAEL PARK

Fermé au public, le Louvre n’est pas pour autant à l’arrêt. Le plus grand musée du monde se refait une beauté et profite de la période pour reprendre des travaux, en lancer d’autres, procéder à des déplacements d’œuvres. A Paris, le 25 novembre. NICOLAS KRIEF

Au terme d’un débat de vingt heures, le projet de loi du gouvernement argentin, qui légalise l’avortement jusqu’à quatorze semaines de grossesse, a été approuvé. Les partisans du texte arborent du vert, face à la « majorité bleu ciel ». A Buenos Aires, les 10 et le 11 décembre. ANITA POUCHARD SERRA

ANITA POUCHARD SERRA

Michel Zecler est devenu le visage de la lutte contre les violences policières. Quelques semaines plus tôt, un brigadier et deux gardiens de la paix ont été filmés en train de frapper le producteur de musique à Paris. Ils ont tenté de faire passer cette agression pour une rébellion, mais leur compte rendu est démenti par les images. A Paris, le 11 décembre. ED ALCOCK/MYOP

Après deux mois de mobilisation, les paysans indiens du Pendjab et de l’Haryana ont décidé une grande marche vers la capitale. Les protestataires réclament l’abrogation de trois lois adoptées, sans concertation préalable, actant la libéralisation des marchés agricoles. A New Delhi, le 11 décembre. ISHAN TANKHA

Depuis 2019, le département de Seine-et-Marne fait face à l’afflux de familles moldaves et ukrainiennes, qui s’entassent dans des squats. La préfecture lance plusieurs opérations d’évacuation. A Vaux-le-Pénil, le 5 décembre. CAMILLE MILLERAND/DIVERGENCE

Le 18 décembre, trois policiers municipaux de la ville de Béziers (Hérault) ont été déférés devant le parquet, a annoncé le procureur de la République. Ils avaient interpellé Mohamed Gabsi, le frère d’Houda Gabsi, pendant le premier confinement, le ramenant inconscient au commissariat, avant qu’il soit déclaré mort une heure plus tard. Le 9 décembre. SANDRA MEHL

La France va se doter pour 2038 d’un nouveau porte-avions à propulsion nucléaire, un navire de 300 mètres déplaçant 75 000 tonnes, une fois et demie plus imposant que l’actuel « Charles-de-Gaulle », auquel il succédera. Emmanuel Macron, à l’usine Framatome du Creusot (Saône-et-Loire), le 8 décembre. JEAN-CLAUDE COUTAUSSE

A Chambéry, le club professionnel de handball, dont Arthur Anquetil est l’ailier gauche, perd 120 000 euros par match à domicile sans public. SYLVAIN FRAPPAT

Lourdement touchée par la pandémie de Covid-19 en mars, Courchevel (Savoie), la station savoyarde de ski haut de gamme, s’attend à un hiver complexe, en raison de l’absence de sa riche clientèle internationale. Le 10 décembre. MORGAN FACHE/COLLECTIF ITEM

Un peu partout dans la métropole du Havre, dix-huit centres consacrés au dépistage du Covid-19 ont été installés dans des gymnases et des alles des fêtes, ainsi qu’à l’hôtel de ville et à la gare. Une première expérimentation des tests de masse en France. Le 14 décembre. LUCAS BARIOULET

La génération née autour de 1995 reste clivée selon des lignes communautaires, consacrées par l’accord de paix de Dayton, sous l’impulsion de la Serbie et de la Croatie. Leurs visions du pays s’affrontent, incompatibles. Abdulah Iljazovic (25 ans), ex-dealeur devenu homme politique, à Brcko (Bosnie-Herzégovine), le 8 décembre. DAMIR SAGOLJ

Exactement un mois après la fin de la guerre dans le Haut-Karabakh, Ilham Aliev et Recep Tayyip Erdogan ont décidé de mettre en scène leur idylle. Les présidents azerbaïdjanais et turc se sont retrouvés le 9 décembre pour célébrer la victoire de Bakou sur Erevan avec une parade militaire. LAURENCE GEAI

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top