Actualités

En 2020, le marché du vélo a bénéficié de vents porteurs

Dans la rue de Rivoli, à Paris, le 14 septembre 2020.

Le vent dans le dos, en ligne droite et sans obstacle. Voilà comment on peut qualifier, en 2020, la trajectoire du marché du vélo, dont les chiffres étaient présentés, jeudi 8 avril, par Union sport et cycle, principale fédération professionnelle du secteur. Le marché enregistre une progression de 25 %, atteignant un chiffre d’affaires de plus de 3 milliards d’euros, un record selon l’« Observatoire du cycle », publié chaque printemps par la profession. Le poids de la filière a donc plus que doublé depuis 2012.

Cette évolution exceptionnelle intervient dans une conjoncture très particulière. La pandémie de Covid-19 s’est en effet traduite, partout dans le monde, par une forte hausse de la pratique du vélo, aussi bien pour les déplacements quotidiens que pour les loisirs. Au printemps 2020, en France, les collectivités ont créé des aménagements cyclables temporaires qui ont convaincu les utilisateurs et qu’elles ont pérennisés les mois suivants. Le vélo est apparu « comme un geste barrière », car assis sur une selle, on se tient à distance de la foule, « et aussi comme un geste plaisir », observe Olivier Schneider, président de la Fédération des usagers de la bicyclette (FUB), qui milite pour le développement de l’usage du vélo.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Comment la révolution de la bicyclette bouleverse les villes françaises

A l’échelle planétaire, la demande de bicyclettes a beaucoup augmenté, au point d’exercer une tension sur les chaînes d’approvisionnement implantées majoritairement en Asie, et d’allonger les délais de livraison. On a même pu parler, pour les vélos d’entrée de gamme, ou certains accessoires comme les dérailleurs, de pénurie temporaire. Cette forte demande a aussi conduit les revendeurs à délaisser les opérations de soldes ou de déstockage auxquelles ils procèdent habituellement en fin d’année, ce qui a, mécaniquement, dopé les prix.

Plus que jamais, la star du marché, c’est le vélo à assistance électrique, dont 514 672 exemplaires se sont écoulés en 2020

Dans ce contexte, tous les segments de marché sont en hausse. Près de 2,7 millions de vélos neufs ont été vendus en 2020. Ce n’est pas un record, mais l’augmentation atteint 1,7 % par rapport à 2019, alors que les revendeurs avaient fermé leurs portes pendant les sept semaines du premier confinement. « On dénombre désormais 25 millions de vélos en France, 40 millions si l’on ajoute ceux qui nécessiteraient une réparation. Chaque année, il y en a environ 500 000 de plus », affirme M. Schneider.

Il vous reste 52.15% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top