Actualités

Crise de la culture : les maires de plusieurs grandes villes demandent « des perspectives »

Dans une lettre ouverte rendue publique mercredi 6 avril, ce sont une soixantaine de maires de grandes villes qui demandent au président Emmanuel Macron une feuille de route « pour la sortie de crise culturelle », afin de donner des « perspectives » à un secteur « en grande détresse ».

« Il est urgent d’envoyer au monde de la culture des signes forts », écrit l’association France urbaine, qui regroupe les représentants des grandes villes et des métropoles, dans une lettre signée par sa présidente, la maire socialiste (PS) de Nantes, Johanna Rolland, et par soixante autres élus, dont Anne Hidalgo, maire PS de Paris, Jean-Luc Moudenc, maire Les Républicains (LR) de Toulouse, ou encore Eric Piolle, maire Europe Ecologie-Les Verts (EELV) de Grenoble.

« Nous craignons que l’amertume se mue en colère »

« Sans perspective, nous craignons que la très grande détresse des professionnels de la culture, de plus en plus vive chaque jour, se mue progressivement en amertume, puis en colère », préviennent-ils, soulignant que ce secteur constitue « un bien essentiel, qui doit s’apprécier comme tel ».

« Les occupations d’établissements culturels se multiplient dans nos villes, autour de revendications qui, chaque jour davantage et de manière de plus en plus imbriquée, vont s’élargissant, de la réouverture des équipements culturels à d’autres types de mobilisation », constatent-ils. Depuis l’occupation du théâtre de l’Odéon début mars par des acteurs de la culture, le mouvement a essaimé dans toute la France.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Dans le théâtre occupé de Clermont-Ferrand, on cherche la convergence des luttes

Dans son allocution télévisée du 31 mars, Emmanuel Macron a voulu donner un horizon au secteur culturel : « Dès la mi-mai, nous recommencerons à ouvrir, avec des règles strictes, certains lieux de culture », a-t-il annoncé, promettant de communiquer rapidement « un agenda de réouverture (…) pour que chacun puisse se projeter avec plus de visibilité dans les mois qui viennent ».

Cet agenda, les maires des grandes villes comptent bien y être associés, expliquent-ils dans cette lettre ouverte. Ils appellent le gouvernement à engager « dès maintenant un travail de concertation (…), qui doit associer l’Etat, les professionnels de la culture et les associations représentant les collectivités territoriales, dont France urbaine ».

Des adaptations locales en fonction de la situation sanitaire

Les élus réclament « la mise en œuvre d’une feuille de route pour la reprise de la programmation culturelle et la réouverture des équipements culturels définie au niveau national », tout en étant « capables de s’adapter localement, de manière différenciée, en fonction de la situation sanitaire du territoire ».

Parmi les autres signataires figurent notamment Martine Aubry, maire PS de Lille, François Rebsamen (PS, Dijon), Benoît Payan (PS, Marseille), Gaël Perdriau (LR, Saint-Etienne) ou encore François Grosdidier (LR, Metz).

Article réservé à nos abonnés Lire aussi La gauche prend le pouls des théâtres occupés

Le Monde avec AFP

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top