Actualités

Covid-19 : Roxana Maracineanu envisage des matchs-tests avec un public limité dans les enceintes sportives

La ministre déléguée aux sports, Roxana Maracineanu, le 12 janvier 2021 à Paris.

Des discussions vont être engagées en vue d’expérimenter le retour du public, avec jauge, dans les enceintes sportives, a annoncé, vendredi 19 février, la ministre déléguée aux sports, Roxana Maracineanu, sur Franceinfo. « [Samedi] je rencontrerai Jean-Michel Aulas pour l’OL [football], Tony Parker pour l’Asvel [basket] et Olivier Ginon pour le LOU [rugby] pour qu’on discute ensemble […] sur ces expérimentations possibles de reprise, comme c’est le cas aujourd’hui pour la culture », a expliqué la ministre.

Des concerts-tests avec public à Marseille et Paris sont en effet prévus en mars et avril, si le contexte sanitaire le permet. Depuis cette annonce par la ministre de la culture, Roselyne Bachelot, de nombreuses voix dans le monde du sport, qui vit à huis clos depuis l’automne, pressent le ministère des sports de faire de même.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Roxana Maracineanu veut un « renouveau démocratique et éthique » dans les fédérations sportives

« On va pouvoir, sur des protocoles bien sérieux, bien précis, qu’ils nous présenteront, étudier la possibilité dans certaines villes, dans certains clubs, de reprendre avec des protocoles validés par la préfecture et l’ARS [Agence régionale de santé] », a précisé Roxana Maracineanu.

Masques sportifs

Ces protocoles pourraient, par exemple, inclure « la possibilité de faire des vaccins, de faire des tests beaucoup plus fortement qu’on ne pouvait le faire avant, la possibilité aussi d’avoir des QR codes [ces codes-barres carrés qui, lorsqu’ils sont lus par un téléphone, permettent généralement l’ouverture d’une page Web] pour pouvoir repérer les personnes qui ont été en contact et permettre un isolement », a-t-elle ajouté.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi TousAntiCovid : vers des QR codes dans certains lieux publics à risque

« On a besoin de renforcer les protocoles qui existent déjà. Il faut réinjecter ces nouvelles données qu’on a de gestion de crise, et puis qu’on aille sur des expérimentations qui vont permettre de rouvrir petit à petit », a encore déclaré la ministre. « On pourra assister à des matchs, que ce soit en extérieur ou en intérieur, dans des enceintes fermées, à partir de ces expérimentations », a également promis Roxana Maracineanu.

La ministre a, par ailleurs, évoqué l’utilisation de masques sportifs, jusqu’à présent à l’étude et présentés par certains acteurs du secteur comme une éventuelle solution à la réouverture des salles de sport. « On a travaillé avec l’Afnor, l’entreprise qui certifie les masques. L’idée est de pouvoir avoir des masques permettant une responsabilité meilleure, pour que l’on puisse les utiliser en milieu clos. Cela permettra, je l’espère, d’accélérer la réouverture des espaces fermés, comme les salles de sport », a-t-elle dit, tout en restant prudente : « Ce n’est pas le masque qui va déterminer si l’on ouvre ou pas les salles de sport, mais les chiffres sanitaires. »

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Covid-19 : dans les salles de sport clandestines, « j’ai joué le jeu pendant le premier confinement, mais là je sature »

Seule la pratique du sport en extérieur est autorisée actuellement, mais réduite à néant le soir, en raison du couvre-feu généralisé à 18 heures.

Le Monde avec AFP

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top