Actualités

Covid-19 : le sommet de l’Etat se veut optimiste et mise sur une amélioration progressive de la situation

Le ministre de la santé, Olivier Véran, avant de se faire vacciner, au centre hospitalier de Melun, le 8 février.

Des critiques en rafale de l’opposition sur la lenteur de la campagne de vaccination, des pressions du monde médical pour placer une nouvelle fois la France sous cloche… Alors que la gestion de l’épidémie de Covid-19 obligeait l’exécutif à jouer le plus souvent en défense ces dernières semaines, les macronistes semblent retrouver le sourire. Dix jours après la décision surprise d’Emmanuel Macron de ne pas reconfiner le pays, ses partisans saluent cet arbitrage, non dénué de risques. « Le président de la République a eu raison de ne pas décider du confinement généralisé » car « chaque semaine que nous gagnons sur le confinement, c’est une semaine de liberté supplémentaire pour les Français », a applaudi le ministre de la santé, Olivier Véran, mardi 9 février, sur Franceinfo.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Confinons vite, fort, mais le moins de temps possible » : l’appel du directeur médical de crise de l’AP-HP

Le choix de M. Macron, considéré par beaucoup comme un pari périlleux, est aujourd’hui présenté à l’Elysée comme « une victoire du politique sur le scientifique ». Contre l’avis du conseil scientifique, qui le pressait de reconfiner, et contre les spécialistes qui se relayaient sur les plateaux de télévision pour présenter cette option comme la seule option possible, le chef de l’Etat a finalement « pris son risque », selon la formule qu’il affectionne. Pour le moment, l’évolution de la situation sanitaire ne lui donne pas tort. « Le président a repris la main », se félicite son conseiller à l’Elysée, Stéphane Séjourné. Autour du chef de l’Etat, des membres du premier cercle rappellent qu’Emmanuel Macron avait déjà fait « un choix politique audacieux » après le premier confinement, lorsqu’il avait décrété − contre l’avis des scientifiques − une réouverture anticipée des écoles, le 11 mai.


“; if (data_fr[id].deaths) html += “” + data_fr[id].deaths + ” morts dans les hôpitaux”; if (data_fr[id].deaths && data_fr[id].deathsEhpad) html += ” et “; if (data_fr[id].deathsEhpad) html += data_fr[id].deathsEhpad + ” décès notifiés dans les Ehpad et dans les établissements médico-sociaux”; return html }}, open: function(event, ui) { var $element = $(event.target); ui.tooltip.click(function() { $element.tooltip(‘close’); }); } }); $(“#d_graph_rea”).tooltip({ show: { effect: “fade”, duration: 0 }, hide: { effect: “fade”, duration: 0 }, items: “rect.d_bar”, track: true, tooltipClass: “multimedia-embed tooltipdecodeurs”, position: { my: ‘left-30 top+50’, at: ‘right+10 center’ }, content: function() { let id = $(this).attr(“id”).split(“_”)[2]; if (data_fr[id].rea){ let html = “

” + date(parseTime(data_fr[id].date), true, false, true, false, ” “) + “


“; html += “” + numberWithSpace(data_fr[id].hospi) + ”  patients hospitalisés dont ” + numberWithSpace(data_fr[id].rea) + ” en réanimation”; return html }}, open: function(event, ui) { var $element = $(event.target); ui.tooltip.click(function() { $element.tooltip(‘close’); }); } }); $(“#d_graph_sidep”).tooltip({ show: { effect: “fade”, duration: 0 }, hide: { effect: “fade”, duration: 0 }, items: “circle.d_fakecircle”, track: true, tooltipClass: “multimedia-embed tooltipdecodeurs”, position: { my: ‘left-30 top+50’, at: ‘right+10 center’ }, content: function() { let id = $(this).attr(“id”).split(“_”)[2]; if (tests_gliss[id].tested && tests_gliss[id].p){ let html = “

” + date(parseTime(tests_gliss[id].date), true, false, true, false, ” “).replace(” “, ” “) + “


“; html += “En moyenne sur sept jours : ” + numberWithSpace(Math.round(tests_gliss[id].p)) + ” personnes déclarées positives”; html += ” (” + numberWithSpace(Math.round(tests_gliss[id].tested)) + ” tests effectués)”; return html } }, open: function(event, ui) { var $element = $(event.target); ui.tooltip.click(function() { $element.tooltip(‘close’); }); } }); $(“#d_graph_deaths”).click(function(event) { event.stopImmediatePropagation(); }); $(“#d_graph_rea”).click(function(event) { event.stopImmediatePropagation(); }); $(“#d_graph_sidep”).click(function(event) { event.stopImmediatePropagation(); }); function handleMouseOver(d, i) { if(i != 0){ d3.select(“#d_circlep_” + String(i)).transition().duration(20).attr(“r”, “3”); d3.select(“#d_circlet_” + String(i)).transition().duration(20).attr(“r”, “3”); } } function handleMouseOut(d, i) { if(i != tests_gliss.length – 1 && i != 0){ d3.select(“#d_circlep_” + String(i)).transition().duration(20).attr(“r”, “0”); d3.select(“#d_circlet_” + String(i)).transition().duration(20).attr(“r”, “0”); } } function numberWithSpace(x) { return x.toString().replace(/B(?=(d{3})+(?!d))/g, ” “); } function date(n, day, short, year, only, axis) { let torep = “”; torep = axis ? axis : ” “; const options = { weekday: ‘long’, year: ‘numeric’, month: short == true ? “short” : ‘long’, day: ‘numeric’ }; var txt = n.toLocaleDateString(undefined, options).split(” “); let txt_year = year == false ? “” : torep + txt[3]; let txt_day = Number(txt[1]) == 1 ? “1er” : String(txt[1]); return only == true ? txt_year : day == false ? txt[2] + txt_year : txt_day + torep + txt[2] + txt_year ; } function esTuMobile() { return (typeof window.orientation !== “undefined”) || (navigator.userAgent.indexOf(‘IEMobile’) !== -1); }; function date_axis(n, short, only, lastYear) { const options = { weekday: ‘long’, year: ‘numeric’, month: short == true ? “short” : ‘long’, day: ‘numeric’ }; var txt = n.toLocaleDateString(undefined, options).split(” “); let year_str = short == true ? txt[3].substring(2):txt[3]; if (only == true) return txt[3] else if (n.getMonth() + 1 == 1 && lastYear 2020) return txt[2].replace(“janv.”, “jan.”) + ” ” + year_str; else return txt[2] } })

Pas de raison de s’affoler

De quoi insuffler une dose d’optimisme au sommet de l’Etat. Après une année de gestion de crise éreintante, le gouvernement semble s’être converti à la « positive attitude », si l’on en croit le ton optimiste du ministre de la santé. Alors que des scientifiques estiment que le pouvoir ne fait que gagner du temps, tant un reconfinement va s’imposer tôt ou tard, M. Véran, lui, tient un tout autre discours. « La situation aujourd’hui ne justifie pas de mesure de confinement généralisée », a-t-il assuré, mardi, en jugeant même « possible » que la France ne soit « jamais reconfinée ». « Le confinement n’est pas un choix de facilité et de sécurité mais un choix de nécessité », a-t-il insisté, soulignant que « la santé est définie par l’OMS comme un état de bien-être général ».

Il vous reste 57.45% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top