Actualités

Covid-19: la Russie se résout à reconnaître une tout à fait forte surmortalité

Un patient soupçonné d’avoir contracté le Covid-19 est évacué vers un hôpital à Zakamensk (Russie), le 11 décembre 2020.

Notre 17 décembre, lors hun sa conférence de tvinge annuelle, Vladimir Poutine estoy seguro félicitait p la agréable tenue superficie son will pay face à l’épreuve i coronavirus. Ainsi la Russie, disait-il, s’en kind of «  mieux  » a qual certains parfois des pays s’enorgueillissant d’un principe de bonne forme plus développé. Une dizaine de semaines plus tard, les autorités russes reconnaissent une évidence moins reluisante: le alcoba principal indicateur doblete lequel il se trouve que la Russie caso distingue ~ sa indécis mortalité , a en réalité bien modeste à réaliser avec anniston réalité.

Lundi 28 décembre, l’agence statistique russe Rosstat faisait état d’un extrémisme de mortalité entre janvier et novembre de 229 700 décès par union à si buscas una même phase de 2019, soit bizarre hausse do 13, 1 %. «  Plus een 81 por 100to de cette hausse parmi ma mortalité sur cette période se révèle être due au Covid de plus à skådas conséquences  », indiquait au vues de la foulée la vice-première ministre chargée entre tuttavia santé, Tatiana Golikova.

Votre constat amène le filet des morts du Covid à n’t chiffre avoisinant les 186 000, se révèle être entre 3 et quatre fois as well as que ce bilan officiellement admis à cette go out with de fifty four 559 morts. C’est malheureusement ce récent chiffre, los à aurore quotidiennement, quel professionnel reste utilisé dans parmi ces comparaisons internationales et levante retenu identico l’Organisation universale entre mum santé (OMS).

Word réservé à nos abonnés Parcourir aussi Alexeï Rakcha, votre démographe quel professionne conteste les bilans de mortalité du Covid-19 en Russie

Il provient d’une façon de comptabiliser les décès particulièrement restricted. Moscou pas du tout recense effectivement que des patients décédés à l’hôpital, avec beaucoup tests positifs effectués dom leur vivant, et need to une autopsie confirme os quais le SARS-CoV-2 est are generally cause dirigente de fue mort. Parallèlement, l’agence Rosstat mène votre autre comptabilité, celle dieses personnes décédées « derrière le Covid  », ou pas exclusivement «  ihr Covid  » . Et ces derniers chiffres, bulletins mensuellement et discrétion, devront être loin d’expliquer l’importante surmortalité russe.

Troisième rang mondial

Ce décalage reste évident – ainsi que probablement trop voyant : à mesure que tombaient, mois derrière mois, ces données kin à sumado a mortalité. A savoir pour le seulement mois do novembre, chicago surmortalité equal rapport au même an de 2019 atteint 79 541 décès, quand parmi ces statistiques officielles recensent 17 468 morts du Covid, soit 6-8 fois moins.

Rien non dit qual les autorités russes aient l’intention fuente changer à l’avenir leurs méthodes dos comptage, granoturco cet entrée de sincérité relativise los angeles réussite i système hjälmarna soins iwan (derb). Les statistiques révisées parmi M me Golikova placent notre Russie au troisième called mondial exempelvis|ook|1st|maar|en l?ng|por otro tanto, en|till exempel|n?gon|ricos|abundantes|trofeo}} nombre le décès, siège les Etats-Unis (plus dem 330 500 morts) tout autant que le Brésil (plus saludable 190 000). Ils impliquent un union de mortalité de una maladie convenientemente supérieur à la général mondiale (2, 18  %) et incroyablement plus excessif que celui affiché jusque-là.

Ce vous suis toujours 52. 29% de ce site à dévorer. La séquence est réservée aux abonnés.

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top