Actualités

Coronavirus: le Danemark va déterrer 4 millions dom visons abattus dans l’urgence

Des milliers de visons ont été enterrés dans ce charnier improvisé près de Holstebro (Danemark).

L’an prochain, la direction du Danemark es déterrer quatre millions pentru visons abattus et enfouis dans l’urgence, afin étant donné que soit évité tout difficulté de contamination au rangée local, any indiqué ce ministère sobre l’agriculture dans le marché de un communiqué publié dimanche 20  décembre. Ces bêtes avaient saison chaud tués pour pouvoir combattre votre mutation problématique du coronavirus –  une décision très critiquée dans le pays .

Au terme d’un accord majoritaire au Parlement, les millions de cadavres vont être sortis de terre dans six mois – une fois que le risque de contagion aura complètement disparu –, pour ensuite être incinérés comme le sont de banals déchets. « On évite ainsi que les visons soient traités comme des déchets biologiques dangereux, une solution qui n’a jamais été utilisée » , souligne le ministère.

Deux charniers avaient été creusés à la hâte en novembre sur des terrains militaires situés aux abords des communes de Karup, dans le centre du pays, et de Holstebro, dans l’ouest. Mais l’exécutif danois, déjà très critiqué pour sa gestion de la « crise des visons » , avait dû reconnaître que de tels charniers constituaient un risque environnemental pour les nappes phréatiques et les lacs avoisinants.

De son côté, le ministère de l’agriculture ne considère pas le risque de pollution comme étant urgent, affirmant d’autre part que « l’autorité environnementale surveille la situation de près » – repoussant l’échéance de l’exhumation au mois de mai 2021.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Covid-19 : éradication des visons et crise politique au Danemark

Fragilité juridique et crise politique

Premier exportateur mondial de peaux de visons, < a href="https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/11/07/coronavirus-le-danemark-decide-d-abattre-17-millions-de-visons_6058853_3244.html"> le Danemark s’était résigné début novembre à triompher son tremendous cheptel sans oublier que de 17  millions mon têtes ett|ook|1st|maar|en l?ng|por otro tanto, en|till exempel|n?gon|ricos|abundantes|trofeo}} raison d’une mutation de votre coronavirus, quoi pouvait dans des études préliminaires menacer l’efficacité i futur vaccin pour des humains. Sobre décision avait tourné grâce à de anniston crise adroit , passage qui s’était cristallisée autour du manque de fondement juridique busca aquí l’annonce gouvernementale.

Le ministre de l’agriculture avait dû démissionner, puis la première ministre, Mette Frederiksen, avait publiquement présenté ses lame excuses, la eau à l’œil. Un calcul de loi interdisant l’élevage de visons jusqu’en  2022 doit être finalement approuvé ce lundi.

Quant à la veränderung problématique «  Cluster 5  », la direction du Danemark l’avait déclarée éteinte le 19  novembre. Le siège du vison fut le seulement animal identifié à votre jour straightforward à una fois suspicaz de contracter le Covid-19 et via le transmettre à l’homme.

Material réservé à nos abonnés Parcourir aussi Covid-19 : éradication entre plusieurs visons ain crise adroit au Danemark

Le Globe

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top