Actualités

Bruno Bich, l’ancien PDG de Bic, est mort

Le président-directeur général de Bic, Bruno Bich, lors d’une visite de Michel Sapin, ministre de l’économie et des finances, dans une usine de la société française Bic, fabriquant des stylos, briquets, rasoirs et produits en papier imprimé, à Montévrain, près de Paris, le 27 octobre 2016 .

Il avait exercé diverses fonctions au sein du groupe Bic avant d’en prendre la direction durant treize ans, de 1993 à 2006. Bruno Bich, fils du fondateur de la société française connue pour ses stylos, briquets et rasoirs, et ancien PDG de l’entreprise, est mort, dimanche, à l’âge de 74 ans, a annoncé Bic dans un communiqué lundi 31 mai.

Fils de Marcel Bich – le fondateur du groupe –, Bruno Bich était resté jusqu’en 2018 président du conseil d’administration du groupe. Il avait même repris les commandes en tant que PDG de 2016 à 2018, après le départ surprise du directeur général de l’époque, Mario Guevara. En 2018, à près de 72 ans, il avait laissé les rênes de la société à son fils aîné, Gonzalve Bich, qu’il préparait depuis des années à sa succession.

Bruno Bich avait notamment œuvré au développement de Bic en Amérique du Nord, un marché devenu clé pour la société. Ce père de trois enfants a par ailleurs été administrateur de nombreuses écoles et établissements éducatifs comme la Harlem Academy, une école mixte indépendante sise à New York (Etas-Unis). Il a aussi été à l’origine de la Collection Bic d’art contemporain, rappelle Bic.

L’an dernier, Bic a subi une baisse de 16,5 % de son chiffre d’affaires, à 1,6 milliard d’euros, sous l’effet de la pandémie. Depuis plusieurs années, Bic doit par ailleurs faire face à une érosion de ses ventes de rasoirs.

Lire aussi Un jour, un objet fait en France (1/10) : le stylo Bic

Le Monde avec AFP

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top