Actualités

Au port de Calais, les poids lourds attendent toujours de pouvoir entrer en France

Les chauffeurs des camions bloqués doivent se soumettre à un test pour pouvoir rejoindre la France, en vertu d’un accord entre Londres et Paris.

Le trafic était toujours au ralenti, dans la matinée du jeudi 24 décembre, au port de Calais, en raison des blocages en cours côté britannique. « Pour l’instant, c’est un trafic au compte-gouttes. Seuls deux bateaux sont arrivés depuis ce matin, avec 100 camions à bord », a détaillé auprès de l’Agence France-Presse le président du port, Jean-Marc Puissesseau, précisant qu’en temps normal un ferry peut charger 120 camions.

« Le port sera ouvert demain », alors qu’il est traditionnellement fermé le jour de Noël, a-t-il ajouté. « Mais le trafic sera dépendant de la capacité de tests en Grande-Bretagne », où toute personne embarquant devra présenter un test Covid négatif de moins de soixante-douze heures.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Au Royaume-Uni, une mutation du coronavirus vient conclure une année catastrophe

Près de 6 000 poids lourds bloqués

Quelque 6 000 poids lourds ainsi que leurs chauffeurs, qui espèrent rentrer en France à temps pour Noël, sont toujours bloqués aux alentours de Douvres. Ils attendent de se soumettre à un test, en vertu de l’accord conclut entre Londres et Paris sur la reprise du trafic vers la France, qui avait été suspendu dimanche minuit après l’identification d’une variante potentiellement plus contagieuse du coronavirus au Royaume-Uni. Les compagnies DFDS et P & O devraient quant à elles préciser plus tard dans la journée leur organisation pour Noël.

Mercredi 23 décembre, les frontières entre la France et le Royaume-Uni se sont pour la première fois rouvertes depuis dimanche, laissant passer les véhicules transportant des passagers, mais pas encore les poids lourds, toujours en attente de l’organisation de campagnes de dépistage. Pour éviter une pénurie, la compagnie aérienne Lufthansa a affrété le même jour un avion-cargo spécial de 80 tonnes de fruits et légumes.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Variant du SARS-CoV-2 : dans les Hauts-de-France, la fermeture de la frontière britannique a un avant-goût de « hard » Brexit

Le Monde avec AFP

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top