Actualités

1er-Mai, PACA, free-parties… les cinq infos à retenir du week-end

Vous avez décroché de l’actualité ce week-end ? Nous vous résumons les principaux titres de l’actualité de ces deux derniers jours.

  • Une enquête ouverte sur les violences contre le cortège de la CGT à Paris le 1er mai

Tensions autour du cortège de tête lors de la Journée internationale des travailleurs, à Paris, le 1er mai 2021.

La manifestation parisienne du 1er-Mai a été marquée par 46 interpellations, mais également par des heurts lors de son arrivée place de la Nation, samedi en fin d’après-midi. Une enquête pour « violences volontaires » et « dégradations » en réunion a été ouverte après des violences qui ont fait plusieurs blessés chez les militants de la CGT, a fait savoir le parquet de Paris dimanche.

Des dizaines de manifestants masqués s’en sont en effet pris à des véhicules de la Confédération générale du travail (CGT) en criant « CGT collabo ». Les véhicules du syndicat ont été caillassés et des bagarres ont éclaté entre le service d’ordre du syndicat et ces manifestants. La CGT a fait savoir, dans un communiqué publié dans la soirée, que 21 de ses membres ont été blessés. Les quatre blessés qui avaient été hospitalisés samedi sont depuis sortis de l’hôpital, a appris l’Agence France-Presse (AFP) dimanche.

Retrouvez notre reportage : A Paris, un 1er-Mai marqué par des tensions
  • Régionales en PACA : après l’accord avec LRM, le parti Les Républicains retire son investiture à Renaud Muselier

Renaud Muselier, annonçant sa candidature lors d’une conférence de presse à Marseille, le 28 avril 2021.

Le président LR sortant de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA), Renaud Muselier, « ne pourra pas bénéficier de l’investiture Les Républicains » après le retrait de la liste LRM pour les régionales de juin, en échange de places sur la nouvelle liste d’alliance, a annoncé dimanche, sur Twitter, le patron des Républicains, Christian Jacob.

Depuis quelques jours, Renaud Muselier, qui avait officialisé, mardi, sa candidature, appelait à un vaste rassemblement autour de sa candidature, estimant « de bon sens » que la majorité présidentielle lui apporte son soutien. En réponse, le premier ministre, Jean Castex, avait annoncé dans Le Journal du dimanche (JDD) du 2 mai le retrait de la liste La République en marche (LRM) dans cette région, au profit de la droite. Une partie des membres de l’ancienne liste de la majorité, parmi lesquels la secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, Sophie Cluzel, « et des représentants de la majorité parlementaire » devaient se retrouver sur la liste LR.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Régionales : en PACA, Renaud Muselier tenté par une alliance avec les macronistes
  • Plusieurs fêtes illégales empêchées

La police est intervenue pour mettre fin à la « Boum 2 », à Bruxelles, le 1er mai 2021.

Couchey, Haut-Corlay, Paris… Les « free-parties » se sont multipliées ce week-end en France… mais aussi en Belgique, où a eu lieu la « Boum 2 », une fête organisée dans un parc à Bruxelles malgré l’interdiction des autorités. Des interpellations ont eu lieu, notamment de personnes suspectées d’avoir organisé ces soirées illégales.

« Ils feraient mieux de rester chez eux, qu’ils patientent encore un peu », a commenté dimanche le garde des sceaux, Eric Dupond-Moretti, sur France Inter.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi En Belgique, la contestation des mesures limitant les libertés s’amplifie
  • Quatre mois après le putsch et l’arrestation d’Aung San Suu Kyi, les manifestations se poursuivent en Birmanie

Des manifestantes contre le coup d’Etat des généraux, le 2 mai 2021, à Dawei.

Elle n’a pas été vue en public depuis son arrestation lors du putsch du 1er février. L’ex-dirigeante birmane Aung San Suu Kyi a entamé son quatrième mois de détention à résidence, isolée de l’agitation et des violences qui continuent de secouer le pays, malgré une répression sanglante de la junte désormais au pouvoir.

Ce week-end, de petits groupes de protestataires ontà nouveau défilé dans les rues, espérant un « printemps révolutionnaire ». « Notre chemin mène à la démocratie ! » ont-ils scandé, avec trois doigts levés en signe de résistance. Près de 760 civils sont tombés sous les balles des forces de sécurité ces trois derniers mois et quelque 3 500 personnes sont en détention, d’après une ONG locale.

Les généraux font fi des multiples condamnations internationales, profitant des divisions au sein du Conseil de sécurité de l’ONU. Ce dernier a adopté vendredi une déclaration unanime exhortant à l’application du plan de l’Asean (Association des nations de l’Asie du Sud-Est), en faveur notamment d’une « cessation immédiate de la violence ». Mais la Chine et la Russie, alliées traditionnelles des militaires birmans, refusent d’aller plus loin.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Scepticisme des opposants au régime militaire après le sommet de l’Asean sur la Birmanie
  • Jour de deuil national après la bousculade mortelle de Méron, en Israël

Rassemblés sur des tribunes, des fidèles juifs chantent et dansent lors de la fête de Lag Baomer, à Méron, dans le nord d’Israël, le 29 avril 2021.

Les drapeaux bleu et blanc sertis de l’étoile de David étaient en berne dimanche en Israël. Le pays a déclaré une journée de deuil national à la suite de la mort de 45 personnes, dont des enfants, dans une bousculade survenue tôt, vendredi matin, à Méron, dans le nord du pays.

Les autorités ont annoncé, dimanche, que les victimes avaient toutes été identifiées. Elles sont en majorité originaires de Bnei Brak, près de Tel-Aviv, et de Jérusalem, villes des principales communautés orthodoxes du pays. Deux frères franco-israéliens, quatre Américains et deux Canadiens figurent également parmi les victimes.

Des dizaines de milliers de juifs orthodoxes s’étaient réunis à Méron pour la reprise d’un pèlerinage annuel, après un an de pause en raison de la pandémie, dans le cadre de la fête juive de Lag Baomer.

Lire aussi : En images : le pélerinage de Meron

Et aussi…

Covid. L’Inde reçoit de l’oxygène, mais déplore un nombre de morts record.

Asie centrale. Le Kirghizistan accuse le Tadjikistan d’avoir violé la trêve.

BAC Nord de Marseille. Le parquet fait appel pour douze des dix-huit prévenus.

Grammy Awards. Face à la polémique, le processus de sélection des artistes a été modifié.

Espace. Quatre astronautes de l’ISS de retour sur la Terre avec une navette SpaceX.

Football. Le match Manchester United – Liverpool reporté après l’invasion de la pelouse par des supporteurs

Le Monde

Click to comment

You must be logged in to post a comment Login

Leave a Reply

Most Popular

Retrouvez toute l'actualité française et internationale sur France Actus.

© 2020 FRANCE ACTUS - TOUS DROITS RÉSERVÉS

To Top